Publicité

QUESTION D'ACTU

Etude scientifique

Problème cardiaques : attention, avoir un gros ventre est mauvais pour le coeur, même si vous n'êtes pas obèse

Un gros ventre, même chez une personne non obèse, peut être vecteur de problèmes cardiaques très sérieux, selon une étude réalisée par des chercheurs tchèques et américains. Explications.

Problème cardiaques : attention, avoir un gros ventre est mauvais pour le coeur, même si vous n'êtes pas obèse Nomadsoul1 / iStock

  • Publié 21.04.2018 à 13h40
  • |
  • |
  • |
  • |


Attention, une personne qui a un gros ventre, même sans être obèse, a plus de risques de développer une maladie cardiovasculaire qu’une autre dont la répartition des graisses est équilibrée. C'est ce que démontre une étude menée par des chercheurs de la Mayo Clinic de Rochester, au Minnesota (Etats-Unis) et du Centre international de recherche clinique au CHU de St Anne, Brno (République Tchèque).

Les personnes ayant un gros ventre, autrement dit un tour de taille plus grand que le tour de leurs hanches, souffrent en réalité d’une mauvaise répartition des graisses. Les chercheurs de l’étude ont voulu savoir si les personnes avec un poids normal et un gros ventre avaient plus de risques d’avoir des problèmes cardiaques, que celles avec une meilleure répartition des graisses. Pour ce faire, ils ont suivi 1692 résidents du comté d’Olmsted (Minnesota, Etats-Unis) de 1997 à 2016, âgés de 45 ou plus.

Crise cardiaque, AVC, problèmes cardiovasculaires

Ils ont découvert que les personnes avec une obésité centrale (c’est-à-dire avec un gros ventre) mais un IMC normal présentaient environ deux fois plus de risques faire de crise cardiaque, d’avoir un accident vasculaire cérébral (AVC) ou encore de succomber à des problèmes cardiovasculaires.

"Les personnes ayant un poids normal mais un gros ventre ont plus de risques d’avoir des problèmes cardiaques que les personnes qui n'en ont pas, même si elles sont obèses selon leur IMC (indice de masse corporelle). Cette forme de corps indique un mode de vie sédentaire, une faible masse musculaire et un trop grand nombre de glucides raffinés", détaille le Dr José Medina-Inojosa, l’un des auteurs de l’étude. Selon les chercheurs, ces résultats signalent que les personnes avec de la graisse autour du ventre doivent impérativement consulter un médecin pour évaluer leur santé cardiovasculaire et pratiquer une activité physique régulière pour l'éliminer. 

340 millions d’enfants et d’adolescents en surpoids ou obèses

Selon l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), 41 millions d’enfants de moins de 5 ans étaient en surpoids ou obèses en 2016. Cette même année, plus de 340 millions d’enfants et d’adolescents âgés de 5 à 19 ans étaient en surpoids ou obèses. Les risques pour le coeur sont à prendre au sérieux. Le risque d’insuffisance cardiaque chez les hommes cinquantenaires serait directement lié à la corpulence qu'ils avaient à l’adolescence, selon une étude suédoise réalisée en 2016. Elle montre que les jeunes hommes souffrant d’obésité à l'âge de 18 ans ont 10 fois plus de risque d’être hospitalisés pour une insuffisance cardiaque que les autres. 

Pour faire ce constat, une équipe de l’université de Göteborg a suivi plus d’1,6 million d’hommes âgés de 18 ans. Les chercheurs ont collecté des informations sur leur poids, leur état de santé, calculé leur IMC et examiné son évolution au cours du temps. Au cours du suivi, près de 5 500 participants ont été admis à l’hôpital pour insuffisance cardiaque. Prudence donc, préservez-vous.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité