Publicité

QUESTION D'ACTU

Diesel

Obésité : les enfants exposés à un air pollué ont un risque plus accru

A l'âge de 10 ans, les enfants au contact des moteurs diesels pèsent en moyenne presque 1 kg de plus que les autres.

Obésité : les enfants exposés à un air pollué ont un risque plus accru junce / istock.

  • Publié 19.11.2018 à 09h34
  • |
  • |
  • |
  • |


Une exposition précoce à la pollution de l'air augmente le risque que les enfants deviennent obèses, selon de nouvelles recherchesRespirer des niveaux élevés de dioxyde d'azote, émis par les moteurs diesels, au cours de la première année de vie conduit à un gain de poids beaucoup plus rapide ensuite. Ce polluant affecte de nombreuses villes d'Europe et du monde entier.

"Les parents doivent être attentifs"

"Les parents doivent être attentifs à l'endroit où leurs jeunes enfants passent leur temps, surtout s’ils habitent dans des zones urbaines", a déclaré Jeniffer Kim, directrice de l’étude (Université de Californie du Sud). "La première année de vie est une période de développement fondamental, qui va très vite", ajoute-t-elle. Son équipe a suivi 2 318 enfants du sud de la Californie, exposés ou non à la pollution des routes. A l'âge de 10 ans, les enfants au contact des moteurs diesels pesaient en moyenne presque 1 kg de plus que les autres, "ce qui peut mener à l'obésité infantile", ont conclu les chercheurs.

Selon une autre étude récente, la plupart des ados présentant un IMC (Indice de Masse Corporelle) normal n’ont jamais eu de problèmes de poids avant. En revanche, 53% des adolescents en surpoids ou obèses l’ont été à partir de leurs 5 ans et cela s’aggrave avec l’âge. Par ailleurs, près de 90% des enfants obèses à 3 ans souffrent ensuite de problèmes de poids lors de l’adolescence. Enfin, chez les ados obèses, l’accélération la plus spectaculaire de l’IMC, normal à la base, est observée entre 2 et 6 ans.

Inflammation du cerveau

Dans des expériences chez la souris, il a été démontré que l'inflammation du cerveau causée par la pollution de l'air entraîne une suralimentation provoquée par l'anxiété. D'autres recherches ont également établi un lien entre la pollution atmosphérique et les malformations congénitales, la mort subite du nourrisson et la présence de particules toxiques dans le placenta.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a récemment indiqué que 90% des enfants du monde respirent de l'air insalubre, ce qui suscite de plus en plus d’inquiétudes. Depuis 1975, le nombre d’enfants et d’adolescents obèses dans le monde a été multiplié par plus de dix, pour atteindre 124 millions en 2016.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité