• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Retour en grâce

Un oeuf par jour réduit le risque de maladie cardiovasculaire

Longtemps honnis en raison de leur taux de cholestérol, les œufs seraient en réalité bons pour notre santé cardiovasculaire. Une nouvelle étude établit ainsi un lien entre la consommation quotidienne d’œufs et une réduction du risque de maladie cardiaque.

Un oeuf par jour réduit le risque de maladie cardiovasculaire Derkien/iStock

  • Publié le 06.11.2018 à 08h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Excellente source d’antioxydants, de vitamines et d’oligoéléments, l’œuf n’a pas toujours eu bonne réputation en matière de santé cardiovasculaire à cause de sa teneur en cholestérol.

Une nouvelle étude menée par des chercheurs chinois et britanniques et publiée dans le British Medical Journal signe heureusement son retour en grâce : consommé avec modération, il diminuerait même le risque de maladie cardiaque.

Un risque d'AVC diminué de 26%

Entre 2004 et 2008, les chercheurs ont analysé les données de 416 213 personnes âgées de 30 à 79 ans et ne présentant ni cancer, ni maladie cardiovasculaire, ni diabète. Toutes ont été interrogés sur leur consommation quotidienne d’œufs : au début de l’expérience, seules 13,1% des personnes interrogés ont déclaré manger quotidiennement des œufs (avec une consommation d’environ 5,3 œufs par semaine). 9,1% des sondés ont déclaré en manger rarement ou jamais (environ 2 œufs par semaine).

Le suivi médian des volontaires a permis de recenser 83 977 cas de maladie cardiovasculaire et 9 985 décès par maladie cardiovasculaire. Les chercheurs ont alors constaté un lien significatif entre la consommation d’œufs et les maladies cardiovasculaires.

En effet, les personnes consommant des œufs chaque jour présentaient 18% moins de risque de mourir d’une maladie cardiovasculaire. Ils avaient également une diminution de 26% du risque d'accident vasculaire cérébral hémorragique et 28% moins de risque de décès par AVC hémorragique. Le risque réduit de cardiopathie ischémique était quant à lui de 12%. Par ailleurs, les consommateurs quotidiens d’œufs étaient plus susceptibles d’avoir un niveau d’éducation et de revenus plus élevés, de suivre un régime alimentaire plus riche et de prendre des vitamines.

"La présente étude constate qu'il existe une association entre une consommation modérée d'œufs (jusqu'à un œuf par jour) et un taux d'événements cardiaques plus bas", concluent les auteurs de l'étude. "Nos résultats apportent des preuves scientifiques aux directives diététiques en matière de consommation d'œufs pour un adulte chinois en bonne santé."

Les chercheurs soulignent toutefois qu’il manque dans leurs travaux une analyse des personnes consommant plus d’un œuf par jour. Cela les empêche donc d’évaluer le lien entre une consommation plus élevée d’œufs et le risque de maladie cardiovasculaire.

En début d'année, une autre étude, cette fois-ci publiée dans l'American Journal of Clinical Nutrition, établissait que manger jusqu'à 12 œufs par semaine pendant six mois n'augmentait pas les facteurs de risque cardiovasculaire chez les personnes atteintes de pré-diabète et de diabète de type 2. "Alors que les œufs sont riches en cholestérol alimentaire, et que les personnes atteintes de diabète de type 2 ont tendance à avoir des taux plus élevés de mauvais cholestérol (LDL), cette étude appuie les recherches existantes qui montrent que la consommation d'œufs a peu d'effet sur les taux de cholestérol dans le sang des personnes qui les consomment", expliquait alors Nick Fuller, l'auteur principal de l'étude. "Nos recherches indiquent que les gens n'ont pas besoin de restreindre leur consommation d’oeufs si cela fait partie d'un régime alimentaire sain."

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité