Publicité

QUESTION D'ACTU

Hypothyroïdie ou Hyperthyroïdie

Sexualité : les troubles de la thyroïde entraînent de nombreux problèmes

Les problèmes de thyroïde ont un impact extrêmement négatif sur la vie sexuelle de la majorité des malades. Pourtant, peu d'entre eux sont suivis en conséquence. 

Sexualité : les troubles de la thyroïde entraînent de nombreux problèmes nd3000 / istock

  • Publié 14.10.2018 à 12h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Prise de poids, fatigue, dépression, anxiété, constipation, intolérance au froid… Les problèmes de thyroïde se manifestent par une multitude de symptômes. Parmi eux, les soucis sexuels sont bien réels, mais mal identifiés par le corps médical, donc mal traités.

Située à la base du cou, la thyroïde est une petite glande contrôlée par l'hypophyse. Parfois, elle produit trop d’hormones, provoquant de l’hyperthyroïdie. A l’inverse, l'hypothyroïdie est l’incapacité de la glande thyroïde à produire suffisamment d'hormones thyroïdiennes.

Les hormones thyroïdiennes sont très importantes, car elles régulent le métabolisme des cellules de notre corps, contrôlent l’énergie musculaire et la température du corps, modifient l'humeur, agissent sur le rythme cardiaque et la motricité du tube digestif, ont un rôle dans l’utilisation et la transformation des glucides, des lipides et des protides issus de l'alimentation, et participent à la croissance et au développement du corps chez l’enfant. Les dysfonctionnements thyroïdiens touchent près de 10% de la population française.

Ejaculation précoce

Une nouvelle étude, publiée dans Sexual Medicine Reviews, indique que parmi les patients atteints d'hypothyroïdie, 63% des hommes et 46% des femmes rencontrent des difficultés sexuelles. Chez les patients atteints d'hyperthyroïdie, ces chiffres montent à 77% chez les hommes et à 60% chez les femmes.

La dysfonction érectile et les troubles éjaculatoires étaient les problèmes les plus courants chez les hommes atteints d'hypothyroïdie ou d'hyperthyroïdie. L'éjaculation difficile était davantage associée à l'hypothyroïdie, tandis que l'éjaculation précoce était plus liée à l'hyperthyroïdie.

Chez les femmes, l'hypothyroïdie et l'hyperthyroïdie étaient associées à une libido trop faible, des problèmes d’excitation et de lubrification, des difficultés à atteindre l’orgasme et des douleurs pendant les rapports sexuels. Dans l’ensemble, les femmes souffrant de problèmes de thyroïde ne sont pas satisfaites de leur vie sexuelle.

Les études bien conçues font défaut

Les perturbations hormonales provoquées par les soucis de thyroïde expliquent en grande partie la perturbation de la vie sexuelle. La fatigue, la dépression, l’anxiété, les maladies cardiovasculaires ou encore le diabète, très courants au sein de cette population de malades, amplifient le problème.

"Malheureusement, les études bien conçues qui décrivent la prévalence, la pathophysiologie et les résultats des patients atteints de dysfonction sexuelle dans le cadre d'une maladie thyroïdienne font cruellement défaut", déplorent les auteurs.

Diagnostic, nodules, hypothyroïdie, hyperthyroïdie, traitement et effets secondaires, scandale Levothyrox… Le Dr Magali Caucol-André, endocrinologue à l’Hôpital de l’Hôtel-Dieu à Paris, était l’invitée de notre émission "Questions aux experts" le 3 octobre 2018 et a répondu en direct, aux questions des abonnés de Pourquoi Docteur sur les troubles de la thyroïde.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité