Publicité

QUESTION D'ACTU

Découverte médicale

Diabète : des premiers signes sont visibles 20 ans avant le diagnostic

Les premiers signes d’apparition du diabète de type 2, le plus répandu, seraient détectables 20 ans avant le diagnostic de la maladie. De quoi permettre de mieux prévenir et de freiner son développement.

Diabète : des premiers signes sont visibles 20 ans avant le diagnostic Kwangmoozaa/iStock

  • Publié 08.10.2018 à 11h21
  • |
  • |
  • |
  • |


Le diabète de type 2 représente 90% des cas. En France, 3,5 millions de personnes ont développé cette maladie. Dans le monde, elle touche 425 millions de personnes, d’après la Fédération internationale du diabète. Un chiffre qui devrait grimper à 629 millions d’ici à 2045 si rien ne change.

La nécessité d’un dépistage précoce

Le diabète se caractérise par un taux de sucre trop élevé dans le sang : une hyperglycémie liée à un mauvais fonctionnement du pancréas. S’il n’est pas dépisté ou s’il est mal contrôlé, le diabète détériore le bon fonctionnement des organes vitaux. Cependant, il est possible de freiner sa progression si la maladie est identifiée et prise en charge suffisamment tôt.

Des chercheurs japonais de l’Université Shinshu de Matsumoto ont observé que les premiers signes d’apparition de cette maladie chez le patient seraient détectables jusqu’à 20 ans avant le diagnostic. Leurs résultats ont été publiés dans la revue Diabetologia.

"Alors que la grande majorité des personnes atteintes de diabète de type 2 passent par le stade prédiabétique, nos résultats suggèrent que des marqueurs métaboliques élevés du diabète sont détectables plus de 20 ans avant son diagnostic", a déclaré le Dr Hiroyuki Sagesaka, lors de la présentation de l'étude au cours à la réunion annuelle de l'Association européenne pour l'étude du diabète (EASD) à Berlin (1-5 octobre).

Trois facteurs à risque

De 2005 à 2016, le Dr Sagesaka et son équipe ont observé 27 392 adultes non-diabétiques, âgés en moyenne de 49 ans. Ils se sont rendus compte que les signes avant-coureurs du diabète sont détectables bien avant le diagnostic du diabète. En tout, 1 067 nouveaux cas de diabète de type 2 ont été identifiés durant l’étude, permettant de mettre en lumière les facteurs à risque.

Ces trois facteurs sont : une augmentation de la glycémie à jeun, de l’indice de masse corporelle (IMC) et une altération de la sensibilité à l’insuline.

Dix ans avant le diagnostic, la glycémie moyenne d’une personne en bonne santé est de 94,5 milligrammes par décilitre (mg/dL) contre 101,5 mg/dl pour la personne qui a, par la suite, développé ce diabète. Cinq ans avant le diagnostic, ce taux monte à 105 mg/dL pour les futurs diabétiques avant d’atteindre 110 mg/dL un an avant le diagnostic tandis qu’il stagne autour de 94 mg/dl chez les autres.

Intervenir avant le prédiabète

Cette période où se développent les signes d’apparition du diabète se nomme le pré-diabète. Problème : pour les scientifiques, une fois entrée dans cette période, il est déjà trop tard pour soigner efficacement le diabète de type 2. D'après les scientifiques, la dérégulation du glucose précède le diagnostic d'au moins 20 ans, moment charnière pour prévenir efficacement.

"Étant donné que les essais de prévention chez les personnes atteintes de prédiabète semblent avoir moins de succès avec un suivi à long terme, nous devrons peut-être intervenir beaucoup plus tôt que le stade de pré-diabète afin de prévenir la progression vers le diabète complet. Intervenir en amont, que ce soit par les médicaments ou en modifiant l'hygiène de vie, est vivement conseillé", explique le Dr Sagesaka.

Les auteurs concluent en apportant une précision sur les limites de cette étude. Ces derniers soulignent le fait qu’ils ne connaissent pas le délai entre le diagnostic de pré-diabète et de diabète. Ainsi, l'ensemble de la chronologie de l'évolution du diabète reste à clarifier.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité