Publicité

QUESTION D'ACTU

Bon à savoir

La sévérité de votre rhume est due aux bactéries qui vivent dans votre nez

La gravité des symptômes du rhume serait liée aux types de bactéries qui vivent dans le nez de chacun.

La sévérité de votre rhume est due aux bactéries qui vivent dans votre nez SIphotography / istock

  • Publié 29.09.2018 à 12h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Avec la fraicheur de l’automne, les rhumes sont de retour. Et en la matière, sachez que nous ne sommes pas tous égaux. La gravité des symptômes serait en fait liée aux types de bactéries qui vivent dans le nez de chacun. Par exemple et selon une nouvelle recherche, les personnes dont le nez est riche en bactéries staphylocoques présentent des symptômes plus graves que celles qui ont moins de staphylocoques, et ce malgré le fait que leur rhume soit causé par la même souche de virus. 

Les chercheurs ont découvert que les bactéries présentent dans le nez des volontaires pouvaient être répertoriées dans six modèles de microbiomes nasaux. Les différents schémas ont été associés à des symptômes plus ou moins graves. On a également constaté que les microbiomes nasaux avaient une corrélation avec la charge virale, c'est-à-dire la quantité de virus présente dans l'organisme.

Motif bactérien

"Le motif bactérien de votre nez a des influences sur la façon dont vous avez réagi au virus et à quel point vous êtes malade",  simplifie Ronald B. Turner (Université de Virginie), directeur de la recherche, qui avoue être très surpris par sa découverte. "Il se peut tout de même qu'il y ait une caractéristique sous-jacente qui vous rend susceptible d'avoir des staphylocoques dans le nez et donc augmente le risque de tomber malade", nuance-t-il cependant. Par exemple, les gènes pourraient être responsables à la fois de la composition du microbiome nasal et de la réaction au virus du rhume.  

Pour parvenir à ces conclusions, les chercheurs ont testé 152 microbiomes nasaux. Initialement, l’équipe voulait savoir si l'administration de probiotiques - des bactéries "bénéfiques" - pouvait améliorer les symptômes du rhume ou affecter la composition de leurs microbiomes nasaux. Dans les deux cas, la réponse a été négative, même s’il est possible que l'administration d'un probiotique directement dans le nez, par exemple au moyen d'un vaporisateur, puisse avoir plus d'effet.

Quand faut-il consulter ? 

Un rhume est assez proche des symptômes de la grippe, en beaucoup moins violent. Il se caractérise par de la fièvre, des maux de tête, de la fatigue, des douleurs généralisées, un encombrement nasal et des éternuements, éventuellement des maux de gorge et de la toux.

Il faut consulter un médecin dans la journée si le rhume est associé à une fièvre élevée (plus de 38°5 C), à des douleurs d'oreille intenses, à de violents maux de tête ou à des problèmes respiratoires. Il faudra aussi consulter un médecin dans les jours suivants si le rhume ne cède pas après une dizaine de jours, si apparaissent une otite ou une sinusite, ou s’il existe du sang dans les sécrétions nasales de manière régulière.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité