Publicité

QUESTION D'ACTU

Prévention

Chez les personnes âgés, la pratique du tai-chi réduit le risque de chute

Chaque année en France, près de 400 000 personnes âgées font une chute accidentelle, et près de 12 000 personnes en décèdent. La pratique du tai ji quan (tai-chi) réduit de moitié ce risque, selon une nouvelle étude.

Chez les personnes âgés, la pratique du tai-chi réduit le risque de chute coward_lion / istock

  • Publié 15.09.2018 à 08h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Pour les personnes âgées, le tai ji quan (tai-chi) s'est avéré plus efficace que les étirements ou les exercices multimodaux pour réduire l'incidence des chutes, à l’origine de nombreuses fractures. C’est la conclusion d’une nouvelle étude, publiée dans le JAMA.

Les chutes sont la première cause de mortalité chez les plus de 65 ans. Chaque année en France, près de 400 000 personnes âgées font une chute accidentelle, et près de 12 000 personnes en décèdent. Une chute sur douze provoquerait une fracture, qui toucherait le col du fémur une fois sur trois. Après une chute, le risque de tomber à nouveau dans la même année est multiplié par 20.

Deux séances de 60 minutes par semaine

Les chercheurs ont évalué 670 adultes de 70 ans et plus ayant des antécédents de chutes ou de mobilité réduite. 436 (65%) étaient des femmes, 617 (92,1%) étaient blancs de peau, et 31 (4,6%) étaient afro-américains. Un premier groupe a suivi, pendant 24 semaines, deux séances de 60 minutes par semaine de tai ji quan. Les deuxième et troisième groupes ont fait soit des exercices multimodaux, soit des étirements.

Le programme d'exercices multimodaux comprenait des séances d'équilibre, d'aérobie, de force et de souplesse. Contrairement aux arts martiaux externes (Kung Fu, Karaté et autres) qui utilisent la force musculaire, l’explosivité et la rapidité, l’action du tai ji quan passe par des mouvements où la lenteur, la détente et la respiration jouent un rôle important. C’est une gymnastique énergétique globale qui consiste à réaliser un ensemble de mouvements continus et circulaires exécutés avec précision dans un ordre préétabli.

Communauté

Au cours de l'essai, il y a eu 152 chutes (85 individus) dans le groupe de tai ji quan, 218 (112 individus) dans le groupe des exercices multimodaux et 363 (127 individus) dans le groupe des étirements. 6 mois plus tard, le taux d'incidence des chutes était significativement plus faible dans les groupes de tai ji quan et des exercices multimodaux que dans le groupe des étirements. Les accidents ont été réduits de 31% dans le groupe de tai ji quan par rapport au groupe des exercices multimodaux. L'intervention thérapeutique du tai ji quan a réduit le nombre de chutes de 58% comparativement aux étirements.

"Chez les personnes âgées à risque élevé de chutes vivant dans la communauté, une intervention d'entraînement à l'équilibre tai ji quan adaptée sur le plan thérapeutique s'est avérée plus efficace que les méthodes d'exercices classiques pour réduire l'incidence des chutes", concluent les auteurs. Le tai-chi a déjà été l'objet de nombreuses études, prouvant que sa pratique est bonne pour la santé, sur beaucoup de plans.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité