Publicité

QUESTION D'ACTU

Mélanome acro-lentigineux

Cancer : elle se fait amputer d'un doigt à force de se ronger les ongles

Une étudiante anglaise a presque perdu un doigt et développé une forme rare de cancer de la peau à cause de sa mauvaise habitude de se ronger les ongles.

Cancer : elle se fait amputer d'un doigt à force de se ronger les ongles SircPhoto/iStock

  • Publié 08.09.2018 à 17h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Courtney Whithorn, jeune britannique de 20 ans, a commencé à se ronger les ongles très jeune, à l’école, à cause de son inquiétude due aux moqueries de ses camarades. Depuis, elle ne s’est jamais arrêtée. Il y a quatre ans, son doigt a tourné au noir mais l’étudiante installée en Australie a préféré le cacher.

Finalement, la jeune femme s’est résolue à se rendre à l’hôpital pour des raisons esthétiques puisqu’elle ne voulait pas vivre avec un doigt noir. C’est alors que le médecin s’est rendu compte qu’elle a développé un mélanome acro-lentigineux, autrement dit un cancer de la peau, et la partie noircie du doigt a du être amputée.

Sous les ongles, un nid à bactéries

Courtney Whithorn n’est pas la première à voir ses ongles rongées dégénérés en un problème plus grave. En mai dernier, un britannique de 28 ans a développé une septicémie, une infection généralisée, qui a failli lui coûter la vie.

Sous les ongles, une armée de bactéries pullulent. Nombre d’entre elles sont pathogènes et peuvent être responsables de gastro-entérites ou d’infections plus graves. L’onychophagie, la manie de se ronger les ongles, n’est donc pas sans conséquence mais des astuces existent pour arrêter.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité