Publicité

QUESTION D'ACTU

Cigarette

Tabagisme : fumer affecte tous les organes du corps

Fumer n’est pas seulement néfaste à la santé de nos poumons. Appareil respiratoire, reins, vessie ou système digestif sont aussi touchés par le tabagisme, qui peut provoquer de multiples maladies.

Tabagisme : fumer affecte tous les organes du corps Terroa/iStock

  • Publié 23.07.2018 à 18h40
  • |
  • |
  • |
  • |


Chaque année, 7 millions de personnes meurent à cause du tabac. Première cause de mortalité prématurée évitable en France, le tabagisme a causé près de 79 000 décès en 2015, soit 216 personnes chaque jour.

Considéré comme responsable de 90% des cancers du poumon en France, le tabac est loin d’affecter uniquement la santé de l’appareil respiratoire et contribue, au contraire, à l’apparition de nombreuses pathologies graves pouvant toucher tous les organes.

Les effets délétères du tabac sur tous les organes

En 2014 déjà, un rapport du Médecin général américain faisant le bilan de 50 ans de lutte contre le tabagisme établissait un lien évident entre la consommation de tabac et le développement de maladies.

"Ce nouveau rapport indique que fumer contribue aussi à la dégénérescence maculaire liée à l'âge, au diabète, au cancer du foie, à des complications chez les personnes atteintes d'un cancer et chez celles qui en guérissent, ainsi qu'à la tuberculose, à des problèmes d'érection, au bec de lièvre chez les nouveau-nés, aux grossesses extra-utérines, à l'arthrite, à l'inflammation et à des dysfonctionnements immunitaires", détaillait alors le Dr Boris Lushniak, Médecin Général par intérim et auteur du rapport cité par L’Obs.

La liste des pathologies liées à la consommation de tabac est en effet longue. Outre les maladies de l’appareil respiratoire (cancer du poumon, bronchite chronique, pneumonie, sinusite, asthme), le tabac est aussi connu pour dégrader le système cardiovasculaire. Fumer augmente en effet le risque d’artères bouchées, d’hypertension artérielle, d’anévrisme et d’accident vasculaire cérébral (AVC). "Le déficit d'oxygène endommage le muscle cardiaque", explique le tabacologue Jean-Noël Dubois, interrogé par la Mutualité française. "L'accumulation de dépôts gras réduit le diamètre des vaisseaux et des artères, limitant l'apport de sang. Le cœur bat plus vite pour compenser et s'use donc davantage."

Troubles ORL et digestifs

Les infections nez-gorge-oreilles sont aussi plus fréquentes chez les fumeurs actifs, davantage concernés par les angines, les rhinopharyngites, les laryngites ou les otites. Le tabac altère aussi les cordes vocales : la voix rocailleuse est reconnaissable chez les grands fumeurs.

Le tabac a aussi des effets délétères sur le système digestif : d’abord sur l'œsophage, en première ligne avec les goudrons lourds et les autres produits de la combustion du tabac. Les fumeurs ont aussi plus de risque de développer un cancer du pancréas puisque la cigarette "multiplie par deux ou trois le risque de survenue", rappelle dans Le Figaro le Pr Laurent Beaugerie, chef du service de gastro-entérologie de l’hôpital Saint-Antoine, à Paris. L'ulcère gastrique est également plus fréquent et plus tenace chez les fumeurs.

Allergies et peau grisâtre

Fumer est aussi dangereux pour les reins et la vessie. Selon l’Association française d’urologie (AFU), 21% des décès par cancer du rein en France sont dus au tabagisme. Mal connu, le cancer de la vessie peut être causé par la consommation de tabac : 5% à 25% de ces cancers pourraient être dus à l’exposition aux 43 substances cancérogènes que l’on retrouve dans la cigarette.

Les dermatologues soulignent aussi les effets néfastes du tabac sur la peau. Selon le Syndicat national des Dermatologues et Vénérologues (SNDV), "chaque bouffée de fumée de cigarette dégage 200 000 radicaux libres qui vont attaquer les cellules de la peau et entraîner des effets sur le contour des yeux et la peau du visage dans son ensemble : apparition de rides, de cernes, épaississement de la peau et teint grisâtre".

Enfin, rappelons que le tabac augmente le risque de rhinite et de conjonctivite allergique en raison de son rôle irritant et qu’il aggrave et déclenche des manifestations allergiques.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité