Publicité

QUESTION D'ACTU

Attention au pollen

Alerte rouge aux pollens de graminées en France

La France est largement touchée par les pollens de graminées. Quelques départements seulement échappent à l’alerte rouge.

Alerte rouge aux pollens de graminées en France ChesiireCat/iStock

  • Publié 03.06.2018 à 16h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Si vous êtes allergique au pollen, la semaine risque d’être longue. Le réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA) a placé une grande partie du territoire en alerte rouge jusqu’au 8 juin. 

Du Morbihan à l’Alsace en allant jusqu’aux Pyrénées Atlantiques, presque personne ne sera épargné par les pollens. Ce sont les pollens de graminées qui sont très présents dans l’air, il y aura aussi des pollens de plantains et d’oseilles. Les pollens de chêne sont en diminution par rapport au début du mois de mai.  

Un espoir d’amélioration 

Le temps annoncé pour la semaine pourrait peut-être faire diminuer la concentration en pollens, comme le précise le communiqué du RNSA : "Le temps instable et très changeant de cette semaine alternant belles éclaircies et averses fera varier les concentrations des pollens dans l’air. Elles seront fortes lors des journées ensoleillées et pourront à l’inverse fortement diminuer après les averses orageuses."

Des allergies pas anodines

20 à 40% des Français souffriraient d’allergie au pollen. Si certains croient qu’une allergie est anodine, c’est tout le contraire. Elle peut entraîner des fièvres, des sifflements à la respiration et une grande fatigue. Les principales manifestations d’une allergie au pollen sont la rhinite, la conjonctivite ou encore l’asthme allergique. Dans certains cas plus rares, elle peut aussi provoquer des oedèmes ou de l’urinaire. 

Savoir éviter le pollen 

Pour s’en protéger, quelques mesures peuvent être prises. Dans des périodes de forte présence de pollens, comme en ce moment, les allergiques doivent limiter les sorties en extérieur. Les balades en campagne ou en forêt sont peu recommandées, et mieux vaut rouler les fenêtres fermées en voiture. Le RNSA recommande de se rincer les cheveux le soir, car le pollen peut s’y fixer et se déposer sur les draps. Il faut aérer les pièces le matin et le soir, mais pas en journée, période où la concentration en pollen est forte. A éviter aussi, le séchage du linge en extérieur pour ne pas laisser le pollen s’y accrocher. 

Dans tous les cas, des traitements existent pour ne pas subir l’allergie. Ils doivent être pris pendant  toute la période de contamination aux pollens, même si certains peuvent être suivis en amont. Il est aussi possible d’être "désensibilisé" : des injections sous cutanées permettent de supprimer l’intolérance. La France est actuellement dans la période de pollinisation très intense. A partir du mois d’août, elle devrait diminuer pour se terminer à l’automne. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité