Publicité

QUESTION D'ACTU

Nutrition

Manger des pâtes ne fait pas grossir mais attention quand même!

Consommées dans le cadre d’une alimentation saine et équilibrée, les pâtes ne font pas grossir. Au contraire : elles contribueraient à la perte de poids, révèle une nouvelle étude canadienne. De plus, qu’on les appellent sucres lents comme les médecins, ou nouilles comme tout le monde, les pâtes sont un excellent aliment qui doit trouver sa place dans le régime alimentaire de base de la famille ; surtout au moment des examens.

Manger des pâtes ne fait pas grossir mais attention quand même! grafvision/iStock

  • Publié 04.04.2018 à 12h30
  • |
  • Mise à jour le 04.04.2018 à 18h21
  • |
  • |
  • |


Parler des pâtes, c’est d’abord tordre le cou aux légendes.

Tout d’abord, elles ne font absolument pas grossir si on les consomme en quantité normale.Une bonne nouvelle pour tous les enfants. Le plat de spaghettis tout simple qui culpabilise toutes les mamans, est mille fois mieux que le steak frites ou autres hamburgers… Et la garantie d’un véritable plein d’énergie !  En revanche, on sera moins aimable avec ce qui peut les accompagner : l’excès de sauce, de crème fraîche, de lardons ou de fromage râpé.

Quand on cherche à faire attention à ce que l’on mange pour perdre du poids, on a souvent tendance à supprimer totalement les glucides de notre alimentation. Une nouvelle étude menée par des chercheurs de l’hôpital St. Michael, à Toronto, et publiée dans la revue BMJ Open montre que contraire. "Consommer des sucres lents, comme de pâtes, ne contriburait pas à la prise de poids ou à l'augmentation de la masse grasse », a déclaré son auteur principal, le Dr John Sievenpiper, clinicien-chercheur au Centre de nutrition clinique et de modification des risques de l'hôpital St. Michael. « L'analyse a même montré une petite perte de poids. Les pâtes peuvent donc faire partie d'une alimentation saine, comme un régime à faible index glycémique. »

Moins 500 g sur la balance

Les chercheurs ont entrepris une méta-analyse de 30 études différentes. Au total, ils ont suivi 2 500 individus ayant mangé des pâtes cuisinées, plus de trois fois par semaine (3,3 fois en moyenne) à la place d’autres glucides, dans le cadre d’un régime à index glycémique (IG) bas. Chaque portion équivalait à une demi-tasse de pâtes cuites, ce qui notons-le est une faible quantité.

Il s’est avéré qu’à l’issu d’un suivi médian de 12 semaines, les participants n’avaient ni grossi, ni augmenté leur masse grasse, mais avaient au contraire perdu en moyenne 500 g.

Un précieux allié minceur

Pas d’inquiétude, donc, si vous faites attention à votre ligne et craquez de temps en temps pour un plat de pâtes. Consommées avec d’autres aliments à indice glycémique faible, elles s’avèrent même être un précieux allié minceur, d’autant qu’elles ont un effet rassasiant. En effet, contrairement à la plupart des glucides « raffinés », qui sont rapidement absorbés dans la circulation sanguine, les pâtes ont un faible indice glycémique :  elles entraînent donc des augmentations plus faibles du taux de sucre dans le sang que celles causées par les aliments à indice glycémique élevé comme le riz blanc et le sucre...

Source de magnésium, de vitamine B et de protéines, les pâtes sont aussi riches en fibres quand elles sont au blé complet.

Deuxième injustice :

Les pâtes, contrairement à ce que l’on croît, ne sont pas contre-indiquées dans les régimes contre le cholestérol. Il n’y a, en effet, qu’1/7ème d’œuf dans une ration normale. Pas de quoi en faire un plat interdit… Bien au contraire ! En diminuant la sécrétion de graisses par le foie, en participant à la diminution du taux de cholestérol, elles sont même indiquées dans l’alimentation de ceux qui souffrent de maladies cardiaques.

Peu de graisse, beaucoup de sucre

Les pâtes, c’est peu de graisses et beaucoup de sucres, mais attention, des sucres lents qui  se digèrent très lentement, en libérant dans notre sang une énergie constante, sans affoler notre organisme comme lorsque l’on mange un morceau de sucre. D’où leur nom et surtout leur intérêt énergétique. Autre avantage, lorsque l’on consomme des pâtes, on a peu ou pas envie de manger des aliments gras ou sucrés. Donc, si vous voulez maigrir, n’hésitez pas à privilégier les nouilles… mais en quantité raisonnable !

D’autant que - et c’est beaucoup moins connu - il y a dans cet aliment autant de protéines que dans les œufs et presque autant que dans la viande et, qui plus est, de meilleure qualité.

Enfin, lors de la cuisson, elles se chargent d’eau. Deux fois leur volume. Ce qui, surtout chez les gens âgés qui boivent peu, représente un apport en liquide non négligeable.

Mais attention. Pour qu’elles conservent leur index glycémique bas, mieux vaut les déguster al dente, c’est-à-dire fermes et pas trop cuites.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité