Publicité

QUESTION D'ACTU

Epidémie

La grippe est plus contagieuse qu'on ne le pense : le virus est en suspension dans l'air expiré

La grippe se transmet plus facilement qu'on ne le pensait auparavant. De nouvelles informations sur la diffusion du virus de la grippe révèlent que celui-ci est en suspension dans l'air que nous expirons, surtout au début de la maladie. Les mesures barrière ne suffisent pas : il faut porter un masque ou rester chez soi quand ça commence.

La grippe est plus contagieuse qu'on ne le pense : le virus est en suspension dans l'air expiré pikselstock/epictura

  • Publié 19.01.2018 à 18h45
  • |
  • Mise à jour le 22.01.2018 à 09h27
  • |
  • |
  • |


Les gens pensent généralement qu'ils peuvent attraper la grippe en étant exposés à une toux, aux éternuements ou aux postillons d'une personne infectée ou en touchant des surfaces contaminées par leurs mouchoirs ou leurs mains. Mais elle se transmet aussi plus simplement que ça.
Une nouvelle étude montre que le virus est sous forme d'aérosol dans l'air qu'un malade expire, surtout au début de la maladie. Cela s’explique par les grandes quantités de virus à se stade et qui peuvent se retrouver dans l'air expiré des personnes souffrant de la grippe. Nul besoin de tousser, de se moucher ou d'éternuer pour le disséminer.
« Nous avons constaté que les personnes infectées par la grippe contaminaient l'air autour d'elles par le virus juste en respirant, et sans tousser ou éternuer », résume le Dr. Milton, auteur principal de l’étude. « Les personnes atteintes de grippe génèrent des aérosols infectieux même lorsqu'elles ne toussent pas, surtout pendant les premiers jours de la maladie ».

Des conseils pour se préserver

Les résultats de l'étude suggèrent qu’insister sur la propreté, se laver les mains tout le temps, et éviter les personnes qui toussent ne fournit pas une protection complète contre la grippe. Au début de l'infection, il vaut mieux rester chez soi !
Confiner les malades à la maison au début de la maladie, et hors des espaces publics, permettrai de mieux lutter contre la propagation du virus de la grippe. Un masque porté par le malade peut sans doute éviter de diffuser l'aérosol de virus loin du malade. Selon les auteurs, les résultats pourraient être utilisés pour améliorer les modèles mathématiques du risque de transmission de la grippe par les personnes atteintes de maladies infectieuses.
Des améliorations pourraient être apportées également aux systèmes de ventilation, pour réduire les risques de transmission dans les bureaux, les salles de classe et le métro, par exemple. Pendant ce temps, les chercheurs insistent sur le fait de rester à la maison, si possible, en particulier au début de la maladie.

Ces données limitent l’efficacité des « gestes barrière » prônées par le Ministère de la santé, mais ne remettent pas en cause leur efficacité.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité