Publicité

QUESTION D'ACTU

Baromètre 2017

Alcool : les Français boivent moins et mieux

La consommation est en baisse depuis 2007, et cette tendance semble s’accélérer. Le choix se porte sur des alcools plus chers.

Alcool : les Français boivent moins et mieux Peter Roome/Flickr

  • Publié 24.08.2017 à 18h25
  • |
  • |
  • |
  • |


L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, et les Français semblent peu à peu le comprendre. Le baromètre 2017 de la consommation de boissons alcoolisées (*) réalisé par l’association Avec modération ! montre en effet une baisse sensible pour l’année 2016.

Les volumes, le budget, ainsi que la fréquence de consommation chutent. Les commandes dans les bars, les cafés et les restaurants n’augmentent pas.

Une accélération de la baisse

Entre 2015 et 2016, les foyers ont ainsi acheté 1,8 litre d’alcool en moins, ce qui correspond à 7 doses d’alcool pur. La tendance à la baisse de ces dernières années se poursuit, et s’accélère. Depuis 2007, le volume annuel a baissé de 10 litres pour s'établir à moins de 71 litres.

Côté dépenses, le budget consacré à l’alcool diminue de 1,7 euro, pour s’établir à 328 euros par an. La baisse se confirme donc, mais dans des proportions moindres. Ce qui pourrait s’expliquer par le fait que les consommateurs achètent moins d'alcool, mais de meilleure qualité.

« Le phénomène de montée en gamme observé ces dernières années – moins mais mieux – n’est donc pas remis en cause par cette légère diminution du budget annuel total », explique Alexis Capitant, directeur général d’Avec Modération !.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Moins de consommateurs réguliers

L’association relaie aussi les résultats d’un sondage Ifop, qui confirme la tendance générale à la baisse. Les Français de plus de 18 ans sont 18 % à ne jamais boire (une catégorie en légère baisse de 4 points), mais les consommateurs quotidiens semblent moins nombreux. Leur proportion a baissé de 6 points depuis 2009, pour s’établir à 9 % de la population sondée.

Enfin, petit bémol : la consommation dans les lieux de restauration et les bars ne bouge pas. Après une forte baisse depuis 2008 (-13,4 %), aucune variation n’a été enregistrée entre 2015 et 2016.

« Simple rattrapage après le choc des événements de 2015 ou signe d’une inversion de tendance, la dégradation continue de la fréquentation des établissements s’interrompt en 2016, observe Alexis Capitant. Un coup d’arrêt qui peut sans doute être relié au rebond du tourisme en France constaté au dernier trimestre 2016, principalement de la part de la clientèle hexagonale ».

Et si moins d’un client sur deux (45 %) consomme de l’alcool lorsqu’il fréquente ces établissements, ce taux est en légère augmentation. Ces petites entorses aux bons résultats mis en lumière par ce baromètre ne remettent pas en cause la baisse constante de la consommation observée depuis plus de 50 ans. Mais des efforts doivent encore être concédés !

 


Évolution de la quantité d'alcool consommé par Français

 

(*) Le Baromètre de la consommation des boissons alcoolisées a été conçu par un groupe de travail composé de chargés d’études des principaux adhérents de l’association. Il a pour vocation de suivre et d’analyser la consommation des Français à partir de six indicateurs : l’usage déclaré, le nombre de ménages acheteurs, les quantités achetées par foyer, la fréquence d’achat, le budget annuel consacré aux boissons alcoolisées et le taux de prise en CHD (consommation hors domicile).
Le premier indicateur provient d’une étude Ifop sur un échantillon de 1 000 Français âgés de 18 ans et plus, les quatre suivants sont issus des données réunies par la société Kantar Worldpanel sur les achats des ménages dans le circuit alimentaire. Le dernier indicateur provient du panel CREST de NPD Group pour la consommation hors domicile.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité