Publicité

QUESTION D'ACTU

Orages d'été

Foudre : une quinzaine de jeunes frappés dans la Vienne

Des adolescents âgés de 13 à 17 ans ont été traversés par un arc électrique dans un centre de vacances de Lathus-Saint-Rémy, dans la Vienne. L’un d’entre eux est dans un état grave.

Foudre : une quinzaine de jeunes frappés dans la Vienne Greg Hewgill/Flickr

  • Publié 08.08.2017 à 16h36
  • |
  • |
  • |
  • |


Ils venaient de Descartes, une petite ville de l’Indre-et-Loire, et avaient fait une centaine de kilomètres pour se rendre en colonie de vacances dans le village de Lathus-Saint-Rémy. Des adolescents ont été surpris vers 19h ce lundi par un orage rapide, mais qui a laissé des traces.

Ils campaient sur place quand la foudre a frappé un arbre de leur campement. La charge électrique a ensuite diffusé tout autour, touchant seize d’entre eux et faisant exploser le compteur électrique situé non loin des tentes. L’un des enfants, âgé de 15 ans, est dans un état grave.

Un cas critique

« Un adolescent de 15 ans a été en arrêt cardio-respiratoire, précise la préfecture de la Vienne dans un communiqué. Il souffre également de brûlures ». Le SMUR, rapidement dépêché sur place, a pris en charge les premières urgences et a ranimé le garçon, qui a par la suite été transporté par hélicoptère à l’hôpital de Tours « dans un état très préoccupant », précise la préfecture.

Les 15 autres victimes souffrent de symptômes plus légers, notamment de bourdonnements d'oreille et d’acouphènes pour cinq d’entre elles. Deux ont été maintenues en unité de soins continus, notamment pour une brûlure sérieuse à l’épaule, et quatre ont été admises en pédiatrie pour observation. Les autres étaient indemnes ou faiblement touchées, et ont pu rentrer chez elles avant minuit.

Vigilance jaune en Vienne

Les prévisions météorologiques ne laissaient pas présager d’une issue aussi grave. Le département était en vigilance jaune, contrairement à plusieurs de ses voisins pour lesquels le risque était jugé plus important. Ce qui n’a pas incité les professionnels de l’encadrement à prendre de précautions particulières.

« Il n'y avait pas d'alerte orange aux orages ce soir, indiquait le directeur du centre de loisirs, Dominique Josso. Nous sommes systématiquement avertis lorsque c'est le cas. Les pouvoirs publics savent que nous avons ici de nombreux enfants sous tentes. Quand il y a des alertes, nous les rapatrions systématiquement dans les bâtiments en dur. »

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Éviter les arbres !

Chaque année, la foudre touche une centaine de personnes en France, et en tue une dizaine. Les autres souffrent souvent de séquelles à la suite d'arrêts cardiaques provoqués par le courant électrique, ou au niveau du système nerveux.

Mais se protéger de la foudre n’est pas toujours intuitif. Si la recherche d’un abri en dur est conseillée certains ne font pas l’affaire : c’est par exemple le cas pour les caravanes et les camping cars, dont la structure ne comporte pas suffisamment d’éléments métalliques pour en faire une cage de Faraday. De manière générale, lorsque des orages sont annoncés, il vaut mieux éviter de prévoir de longues sorties. Mais, si un orage vous surprend, quelques consignes sont à respecter.

En premier lieu, ne jamais s’abriter sous un arbre ! « Le risque de foudroiement d'un arbre isolé en espace ouvert est environ 50 fois supérieur à celui d'un homme debout », rappelle l’association Protection foudre. Ensuite, ne pas porter d’objet métallique, comme un parapluie, au-dessus de la tête (le téléphone portable peut être utilisé).

Espacement, isolement, pelotonnage

Pour ceux évoluant en groupes, les individus doivent s’écarter d’au moins 3 mètres, pour éviter le risque d’éclairs latéraux. Le contact avec des objets métalliques comme des pylônes, des poteaux, des clôtures ou encore un téléphone filaire est fortement déconseillé.

Si vous êtes surpris par un orage et que la situation devient dangereuse, la meilleure solution consiste à se pelotonner au sol, si possible sur un matériau isolant, le plus loin possible des arbres, notamment ceux disposant de branches basses. D’autres recommandations plus spécifiques pour la montagne ou la mer sont disponibles sur le site de l’association Protection foudre.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité