Publicité

QUESTION D'ACTU

Fédération française de cardiologie

Parcours du Coeur : les Français ont fait un million de kilomètres

Cette 42e édition a de nouveau été l'occasion de sensibiliser petits et grands sur l'importance d'une bonne hygiène de vie pour se protéger des maladies cardiovasculaires.

Parcours du Coeur : les Français ont fait un million de kilomètres ©FFC Parcours du Cœur 2017 - Ville de Rejaumont

  • Publié 15.05.2017 à 17h47
  • |
  • |
  • |
  • |


Les Parcours du Cœur ont encore mobilisé des milliers de Français. Organisée par la Fédération Française de cardiologie (FFC), cette action de prévention a fait marcher, pédaler ou courir plus de 400 000 personnes à travers la France. Plus d’un million de kilomètres, soit 3 fois la distance Terre-Lune, ont été parcourus du 18 mars au 14 mai 2017.

« Rendez-vous familial et convivial, pour bouger ensemble et prendre conscience de l’intérêt de le faire tous les jours de l’année, les Parcours du Cœur sont l’occasion de découvrir les bons conseils d’hygiène de vie pour se protéger des maladies cardiovasculaires, a expliqué le Pr Claire Mounier-Vehier, Présidente de la FFC. Il suffit d’adopter quelques automatismes pour bouger tous les jours ! 30 minutes d’activité physique quotidienne contribuent à réduire fortement le risque d’accident cardio-vasculaire. »

Cette année, plus de 800 communes et 50 entreprises ont participé à cet événement associant activité physique et conseils en santé. Dans certaines villes, des examens sanguins gratuits et anonymes ont été réalisés par des infirmières ou des médecins. L’occasion de connaître son taux de cholestérol, de glucose ou d’oxygène, et évaluer ainsi son risque de maladies cardiaques.


Faire bouger les plus petits

Les Parcours du Cœur s’adressent aussi aux plus jeunes. Plus de 1 600 établissements scolaires ont organisé des activités. Le nombre de participants a augmenté de 25 % par rapport à l’an dernier, s’est félicitée la FFC, qui estime que cette action de prévention est une réponse à la sédentarité des enfants et à ses conséquences. En 40 ans, ils ont perdu 25 % de leur capacité cardio-respiratoire.

« Les actions de prévention vers les enfants constituent une priorité pour la Fédération Française de Cardiologie, car ils n’ont pas encore adopté de manière définitive les mauvaises habitudes d’hygiène de vie, a souligné Claire Mounier-Vehier. A nous de leur montrer que faire de l’activité physique, manger sainement et ne pas prendre la première cigarette, c’est davantage un plaisir qu’une contrainte ! S’engager au quotidien pour la santé de nos enfants, c’est aussi une prévention citoyenne. »

 

Retrouvez l'émission L'invité santé  avec le Pr François Carré (Rennes) diffusée le 31 mars 2016 :

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Les dangers de la sédentarité

L’association a d’ailleurs profité des Parcours du Cœur pour rappeler aux parents qu’un enfant devrait bouger au moins une heure par jour. Une recommandation respectée par moins d’un jeune sur deux. A l’adolescence, la situation empire : 14 % des garçons et 6 % des filles bougent 60 minutes dans la journée. Pour les spécialistes, les écrans sont les grands responsables de cet immobilisme.

Or, la littérature scientifique est formelle, rester assis trop longtemps tue à petit feu, et ce, dès le plus jeune âge. Une étude française a montré que les garçons adeptes des écrans dès 2 ans sont ceux présentant plus de masse grasse à 5 ans. De même que les petites filles ne passant pas assez de temps à jour en plein air.

Inquiète, la FFC veut remettre en mouvements petits et grands. Forte de cette édition 2017, elle s’apprête déjà à lancer les inscriptions pour 2018. Celles-ci débuteront le 1er juin prochain.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité