Publicité

QUESTION D'ACTU

Aux hôpitaux de Paris

SIDA : l'application Qiss pour sensibiliser les 15-25 ans

Alors qu'ils sont très exposés, les jeunes méconnaissent la maladie. Une situation à laquelle devrait remédier l'application Qiss.

SIDA : l'application Qiss pour sensibiliser les 15-25 ans wayne0216/epictura

  • Publié 02.05.2017 à 16h01
  • |
  • |
  • |
  • |


Infections sexuellement transmissibles (IST), contraception, dépistage du VIH… Avec son application Qiss (pour « Quizz d’information en Santé Sexuelle »), l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) veut contribuer à l’éducation sexuelle des jeunes de 15 à 25 ans.

Cette application pour smartphone Android et iPhone  développée par Le Laboratoire Janssen et le Centre Gratuit d’Information de Dépistage et de Diagnostic (CeGIDD) de l’hôpital Saint-Antoine (AP-HP) a été recommandée par la Chaire UNESCO Santé Sexuelle et Droits Humains.


Une méconnaissance alarmante

« Le niveau de connaissances en matière d’infection sexuellement transmissible (IST) est largement insuffisant en France, a déploré le Pr Pierre-Marie Girard, chef du service de maladies infectieuses et tropicales de l’hôpital Saint-Antoine (AP-HP) et responsable du CeGIDD. Encore quelques personnes pensent qu’un moustique peut transmettre le VIH ou que l’on peut attraper le SIDA en partageant un verre d’eau ou une fourchette avec quelqu’un, des informations bien entendu totalement erronées ».

De fait, les enquêtes menées par les différents instituts de sondage révèlent une grande méconnaissance de la maladie. Pire les fausses-croyances ont la vie dure malgré les campagnes de sensibilisation, notamment au moment du Sidaction. Alors que les nouvelles contaminations surviennent en grande majorité chez les plus jeunes, les principaux concernés se détournent du préservatif. Un constat dramatique alors que l’on sait qu’au moins 30 000 personnes en France ignorent leur séropositivité.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Une application ludique

Dans ce contexte, le Pr Pierre-Marie Girard a souhaité améliorer la communication à destination du public jeune en s’appuyant sur les outils et les codes qui leur parlent. L’application gratuite Qiss  s’inspire du street art pour aborder 11 thématiques autour de la sexualité.

L’utilisateur peut sélectionner l’une d’entres elles en fonction des questions qui le taraudent (« J’ai peur d’avoir attrapé le VIH » ou « C’est quoi le lien entre hépatite et sexualité ? »). Une fois sélectionnée, un quizz de quelques questions apparaît à l’écran. Celui-ci dure entre 2 et 4 minutes et permet d’avoir des explications claires à toutes ces interrogations. L’outil propose également d’explorer une carte des centres de dépistage ou oriente vers le site de Sida Info Service.

Si l’application a d’abord pour ambition d’être utilisé partout à n’importe quel moment, le Pr Girard prévoit de l’utiliser dans son CeGIDD. « Les consultations dans les centres de dépistage ont une durée nécessairement limitée et l’autoévaluation sur l’application par le patient à son arrivée au CeGIDD va permettre de repérer les points les plus pertinents à aborder avec le médecin », a-t-il expliqué.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité