Publicité

QUESTION D'ACTU

Grossesse

Zika responsable de plusieurs malformations congénitales

Le virus Zika induirait une insuffisance placentaire ou une faible production de liquide amniotique pouvant entraîner  la mort du foetus.

Zika responsable de plusieurs malformations congénitales Ricardo Mazalan/AP/SIPA

  • Publié 08.03.2016 à 12h56
  • |
  • |
  • |
  • |


Le virus Zika ne serait pas seulement responsable de microcéphalie. Cette malformation congénitale entraînant un sous-développement du cerveau serait l'une des complications de l'infection, révèle une équipe de chercheurs de l’université de Californie – Los Angeles (UCLA) aux Etats-Unis et de l’Institut Fiocruz au Brésil. Ces scientifiques ont en effet découvert un lien étroit entre ce virus transmis par les moustiques et des anomalies graves au cours de la grossesse qui n’avaient encore jamais été rapportées. Ils publient leurs travaux dans la revue scientifique New England Journal of Medicine.

Cette étude a été menée auprès de 88 femmes enceintes présentant des symptômes de la fièvre Zika entre septembre 2015 et février 2016. Le virus a été retrouvé dans le sang et/ou les urines de 72 d’entre elles. Les scientifiques ont ensuite proposé aux femmes, qu’elles soient infectées ou non, de passer une échographie afin de dépister la présence de malformation. 42 participantes contaminées par Zika et 16 femmes non-infectées ont accepté d’être examinées.


Un danger tout au long de la grossesse

Les résultats des échographies révèlent des anomalies chez 29 % des femmes atteintes de la fièvre Zika. A l’inverse, les 16 autres futures mères n’ont présenté aucune complication. Ces examens gynécologiques mettent en évidence un retard de croissance in utero avec ou sans microcéphalie, des calcifications cérébrales et un faible développement des structures neurologiques, une quantité anormale de liquide amniotique ou encore une insuffisance placentaire.
« Nous avons observé ces anomalies à 8, 22, 25 ou à 35 semaines de grossesse. Et même si le fœtus n’est pas affecté, le virus semble endommager le placenta, ce qui peut conduire à la mort du fœtus », précise le Dr Karin Nielsen, professeur de pédiatrie à l’école de médecine David Geffen de UCLA. L’échographie a d’ailleurs révélé la mort d’enfant entre la 36 et 38ème semaine de grossesse.

Depuis ces travaux, 8 femmes ont accouché. Ces naissances ont confirmé les observations faites lors des examens : 2 bébés sont décédés au 3ème trimestre de la grossesse, 2 ont un petit poids de naissance pour l’âge gestationnel et 3 enfants sont nés avec une microcéphalie sévère.



L'étau se resserre

Par ailleurs, les auteurs indiquent que ces nourrissons à la tête anormalement petite souffrent également de troubles oculaires qui pourraient conduire à la cécité. Ces conséquences irréversibles de l’infection par le virus Zika ont déjà été rapportées par une équipe brésilienne en février dernier. Les chercheurs de l’université de Sao Paulo avaient alors indiqué qu’une grande majorité des enfants étudiaient deviendraient aveugles.

Au Brésil, 641 nourrissons atteints de microcéphalie et 139 bébés ont succombé à ce syndrome depuis le début de l'épidémie de Zika en octobre 2015. La responsabilité de ce virus n’a pas encore été scientifiquement établie, mais au cours de ces dernières semaines, de nombreux éléments à charge le désignent comme le coupable.

 

Premier cas de microcéphalie en Colombie

Des chercheurs du réseau colombien contre Zika (RECOLZIKA) auraient découvert le premier cas de microcéphalie lié à l’infection par le virus Zika, a annoncé la semaine dernière le journal Nature. Ils suspectent cette malformation chez 2 autres nourrissons présentant des anomalies cérébrales congénitales. Tous ont présenté le virus Zika dans le sang.
Le virus est arrivé en Colombie en septembre et s’est très vitre propagé dans la population. Aujourd’hui, il est le deuxième pays le plus touché par l’épidémie après le Brésil. Et alors que des milliers de personnes sont infectées, dont des femmes enceintes, cette malformation congénitale n’avait pas encore été rapportée.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité