• CONTACT
Publicité

>
Les Symptômes
>
Malaise et perte de connaissance : la syncope n’est pas à négliger

Malaise et perte de connaissance : la syncope n’est pas à négliger

Publié le 09.01.2020
Malaise et perte de connaissance : la syncope n’est pas à négliger
KatarzynaBialasiewicz/iStock

La perte de connaissance transitoire, ou évanouissement, est une perte de conscience spontanée avec récupération complète qui a plusieurs causes, le plus souvent bénignes. Elle doit être explorée cependant car elle peut correspondre à une maladie cardiovasculaire (qui va de la syncope vasovagale à l’arythmie cardiaque), une hypoglycémie ou une épilepsie... 

Malaise et perte de connaissance : COMPRENDRE

Des mots pour les maux

Le terme de syncope signifie littéralement « suspension » de la conscience. C’est l’équivalent médical de l’évanouissement. Les syncopes sont des pertes de connaissance brèves, de quelques minutes, spontanément résolutives, avec un retour rapide à l’état de conscience normale. 

La lipothymie est une sensation passagère de malaise qui n'aboutit pas à la perte de connaissance complète. 
Une crise d’épilepsie est une décharge synchronisée des cellules nerveuses du cerveau qui quand elle est généralisée, aboutit à une perte de connaissance.

Qu'est-ce qu’une syncope ?

A la différence d’une lipothymie, qui est plutôt un simple malaise, un évanouissement, ou une syncope, correspond à une vraie perte de connaissance brutale, avec ou sans signes annonciateurs. Le malade tombe et le retour à l’état de conscience normale est rapide et spontané et se produit sur le lieu de la perte de connaissance et souvent avant l’arrivée des secours. 

Quelle que soit son origine la syncope se traduit avant tout par une perte de connaissance complète (trouble de la conscience). Ce trouble de la conscience survient, soit lorsque le sang nécessaire au bon fonctionnement des cellules du cerveau ne parvient pas correctement dans le cerveau (ou dans les zones responsables de la conscience), soit parce que le sang n’apporte pas les nutriments nécessaires au cerveau (baisse du taux de sucre dans le sang ou « hypoglycémie »), soit parce qu’il n’apporte pas assez d’oxygène et/ou qu’il apporte un toxique comme le monoxyde d’azote (en cas de mauvaise combustion d’un poêle, par exemple).

Qu’est-ce qu’une lipothymie ?

La lipothymie est une sensation passagère de malaise qui n'aboutit pas à la perte de connaissance complète. Elle survient souvent dans une situation de stress, avec impression d’évanouissement imminent, sensation de malaise, palpitations, sueurs, oppression respiratoire, bourdonnements d’oreille… La personne se souvient de l’impression ressentie pendant le malaise, ce qui s’est passé autour d’elle, et elle a le temps de se rattraper, voire de s’asseoir. 

Le mécanisme des lipothymies est le même que la syncope, mais moins intense : la durée de la baisse de la perfusion du cerveau (« hypoperfusion ») est trop incomplète ou trop brève pour entraîner une perte de connaissance complète. 

Qu’est-ce qu’une crise d’épilepsie ?

Les crises d’épilepsie sont dues à un trouble du fonctionnement des circuits neurologiques du cerveau avec une décharge brutale et synchronisée des cellules nerveuses, les « neurones », qui s’y trouvent. 

Si la décharge a lieu dans l’ensemble des deux hémisphères cérébraux simultanément (« crise généralisée »), il peut s’agir d’une « absence » (perte de contact de quelques dizaines de secondes), ou d’une « crise généralisée tonico-clonique », avec perte de connaissance de 2 à 3 minutes accompagnée de divers mouvements des bras et des jambes, suivie d’une période de « confusion postcritique » où les personnes sont à moitié réveillées. La perte de connaissance peut s'accompagner de convulsions, d'une morsure de la langue et d'une perte d'urine.

Dans ce cas, les malades reprennent une pleine conscience dans le véhicule du SAMU ou aux urgences.

CAUSES >>

EN DIRECT

LES MALADIES

Publicité

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

MÉDICAMENTS

Publicité