Publicité

MIEUX VIVRE

Pourquoi perdre du poids ?

Le gros n’est souvent plus un « bon coup ». Perdre du poids permet de le redevenir !

Il ne faut pas retenir que l’aspect vulgaire de cette affirmation, mais c’est vrai qu’un des plaisirs de voir sa bedaine fondre est de faire renaître la libido, avec encore plus de vitalité, lors d’une perte de poids importante. Car, contrairement à ce que certains voudraient bien faire croire, « le gros n’est pas un bon coup » ! En revanche, le gros qui maigrit et fait de l’exercice physique un mode de vie, le redevient assez rapidement.?

	Le gros n’est souvent plus un « bon coup ». Perdre du poids permet de le redevenir !  igor_kell

  • Publié 19.03.2018 à 11h30
  • |
  • |
  • |
  • |


C’est un sujet tabou, un sujet à polémique, car il existe de nombreuses associations pour revendiquer qu’il y a des gros heureux, et en particulier des gros qui ont une sexualité normale, voire exceptionnelle. Heureusement ! Même si l’on constate qu’il s’agit plus souvent de « grosses » que de « gros », et que la plupart des obèses pathologiques n’ont plus de vie sexuelle…

C’est vrai que rondeurs ne signifie pas, bien au contraire, perte de la sensualité, que certains(es) préfèrent clairement les ronds(es) sans oser l’avouer, mais il existe des arguments médicaux qui sont difficilement opposables...

Par exemple le handicap du mouvement, avec des positions qui ne deviennent plus possibles, des pénétrations qui deviennent techniquement délicates.?

Une prise de poids de longue durée favorise des maladies comme l’hypertension et le diabète qui, de leur fait et des traitements qu’ils imposent, sont responsables de dysfonctionnements érectiles. En langage clair et direct : le gros « bande » beaucoup moins bien. Et puis il y a, mais je comprends que ce soit très différent d’une personne à une autre, le rejet de son physique et la culpabilisation que cela suppose. Se mettre complètement nu, se laisser observer, n’aide pas à la sérénité. Le regard des autres est souvent un des problèmes majeurs de la prise de poids. Un cercle vicieux, car cette frustration est souvent ce qui provoque l’envie irrépressible de manger, de se « remplir » d’une autre façon.

Faire l'amour ne fait pas maigrir

Allaiter ne réduit pas le risque d’obésité pour l’enfant ; se passer du petit déjeuner ne fait pas perdre de poids. L'activité physique, elle, est efficace. Mais on sait maintenant que le sexe ne peut pas être classé dans cette catégorie. C’est en recherchant les fondements de plusieurs croyances sur ce qui nous ferait grossir ou maigrir que les scientifiques sont entrés dans nos chambres à coucher. Lorsqu’une présomption persiste, en l’absence de preuve, elle devient un mythe. Le très célèbre « New England Journal of Medicine » en a détruit un, et il est de taille. L’activité sexuelle ne fait pas maigrir. A peine 21 kilocalories, c’est-à-dire autant qu’une promenade courte et lente !

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

Publicité

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

MÉDICAMENTS

Publicité