Publicité

MIEUX VIVRE

Manipulations génétiques

Les premiers primates clonés au monde sont chinois : ce sont des macaques

Une nouvelle frontière médicale a été brisée avec le clonage de primates. Les autorités scientifiques chinoises ont annoncé fièrement avoir cloné avec succès, et pour la première fois au monde, des macaques.

Les premiers primates clonés au monde sont chinois : ce sont des macaques vchalup2/epictura

  • Publié 26.01.2018 à 14h01
  • |
  • |
  • |
  • |


C'est la première fois que de véritables clones de primate sont nés. Le procédé est détaillé dans la revue Cell, et il a été développé sur plusieurs années par une équipe de l'Académie chinoise des sciences à Shanghai. Si elle s'avère reproductible, la technique pourrait créer de grands groupes de singes avec des antécédents génétiques déterminés : sujets idéaux pour étudier les maladies humaines et tester de nouveaux traitements. « Pour le clonage des espèces de primates, y compris les humains, la barrière technique est maintenant rompue », a assumé l'auteur de l'étude Mu-Ming Poo. « Cependant, la raison pour laquelle nous avons choisi de briser cette barrière est de produire des modèles animaux utiles pour la médecine humaine ». Avant de poursuivre :

« Je pense que la société chinoise acceptera cela. J'espère aussi que les sociétés occidentales réaliseront que nous avons démontré l'utilité des singes clonés dans la guérison des maladies ».

 

Le macaque façon Dolly

Les macaques à longue queue femelles ont désormais six et huit semaines. Jusqu’à présent, ils apparaissent en bonne santé. Les clonages de ces embryons ont été élaborés grâce au transfert nucléaire de cellules somatiques (somatic cell nuclear transfer ou SCNT), la même technique de clonage qui a produit le mouton Dolly en 1996. Ce procédé implique d’enlever le noyau d'un ovule non fécondé pour le remplacer par le noyau d'une cellule existante, prélevée sur un donneur de la même espèce.

Dans cette méthode, l’ovule qui est devenu un œuf puisqu’il a 26 chromosomes, contient les informations génétiques nécessaires pour créer un organisme vivant. Il doit être activé chimiquement pour être induit à se diviser à l'intérieur d'un environnement contrôlé. Lorsque l’embryon de cellules résultant est suffisamment grand, il est ensuite implanté dans l'utérus d'une mère porteuse pour être porté à terme. Ainsi naît l’individu cloné.

Par expérience, il a fallu beaucoup de tentatives avortées pour avoir une brebis. Les chercheurs chinois ne donnent pas leur taux de réussite.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

Publicité

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

MÉDICAMENTS

Publicité