• CONTACT
Publicité


LES MALADIES

Giardiase : une parasitose intestinale fréquente, transmise par le chien

Giardiase : une parasitose intestinale fréquente, transmise par le chien

La giardiase (ou giardiose) est une parasitose intestinale de l’intestin grêle, contagieuse, et causée par un parasite du chien. Elle est très répandue en France et encore davantage dans les pays en voie de développement. Elle provoque des troubles digestifs. 

Giardiase : une parasitose intestinale fréquente, transmise par le chien
iStock/Davizro
Publié le 22.01.2021
Giardiase : COMPRENDRE

Des mots pour les maux

Une parasitose est une infection provoquée par un parasite, c'est-à-dire un organisme vivant au dépend d'un autre organisme (hôte). Dans le cas de la giardiose, le parasite est Giardia duodenalis qui est un protozoaire, un minuscule organisme composé d'une unique cellule, vivant en colonie. 

L'hôte est l'être humain ou l'animal (chien notamment), la transmission de la maladie étant possible de l'animal à l'humain, on parle de zoonose

La transmission oro-fécale correspond aux maladies transmises par les excréments. Lorsqu'une personne ou un animal est atteint d'une maladie de ce type, ses déjections (fécès : fécal) sont contaminées par le microbe responsable. Il se répand alors dans l'environnement et peut contaminer d'autres personnes ou animaux par ingestion (voie orale : oro) d'aliment, d'eau souillée ou lorsque l'on porte à sa bouche ses mains non lavées. 

Qu'est que la giardiose ?

La giardiose est une parasitose intestinale qui touche l’intestin grêle. Elle est due à l'infection par un parasite appelé scientifiquement Giardia duodenalis (anciennement appelé Giardia intestinalis ou Lamblia duodenalis). 

Il pénètre dans l'organisme par la bouche via des aliments et de l'eau ou les mains souillées par des kystes contenant le parasite (transmission oro-fécale). 

Il peut se transmettre d'homme à homme ou par l'intermédiaire d'un animal infecté (notamment chiens et chats). 

La maladie est fréquente en France et encore plus répandue dans les pays tropicaux à hygiène insuffisante : les excréments humains ou animaux contaminés peuvent se répandre dans la terre, sur le sable des plages ou des bacs à sable, dans l'eau, sur les aliments.

Quels sont les signes de la giardiose ?

La durée d'incubation de la giardiose varie de 3 à 30 jours. Souvent les personnes atteintes sont asymptomatiques. Dans d'autres cas, l'infection provoque des diarrhées, avec l'émission de selles pâteuses et graisseuses, des douleurs de l'estomac, des ballonnements, des nausées, une diminution de l’appétit. 

Les manifestations cliniques de la giardiose sont donc très variables mais une diarrhée sévère avec malabsorption peut être observée chez les enfants et en cas de déficit en immunoglobulines A (IgA). 

Quelles sont les complications de la giardiose ?

La giardiose est une maladie bénigne, sans gravité dans la plupart des cas. Cependant en cas d'infection chronique par un grand nombre de parasites, et en particulier chez les enfants, ou en cas de déficit à IgA, des complications peuvent survenir. 

Les parasites attaquent la muqueuse des intestins, qui n'arrive plus à digérer correctement les aliments, on parle alors de malabsorption avec émission dans les selles de graisses (« stéatorrhée ») et de protéines (« azotorrhée »), s’accompagnant d’un amaigrissement, d’une diarrhée chronique et de la fatigue. 

DIAGNOSTIC >>

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité