• CONTACT
Publicité


LES MALADIES

Fausse couche spontanée : un problème fréquent qui doit faire consulter

Fausse couche spontanée : un problème fréquent qui doit faire consulter

Fausse couche spontanée : un problème fréquent qui doit faire consulter
nensuria/iStock
Publié le 27.08.2018

Fausse couche spontanée : DIAGNOSTIC

Quand faut-il évoquer une fausse couche spontanée ?

Une fausse couche doit être évoquée devant des saignements vaginaux et des douleurs du bas ventre. Même si ces symptômes peuvent être sans gravité, leur apparition nécessite une consultation médicale pour établir ou écarter le diagnostic.

Comment diagnostiquer une fausse couche spontanée ?

En cas de saignements vaginaux ou de douleurs anormales du bas ventre en cours de grossesse, une consultation médicale avec un gynécologue est nécessaire dans la journée. Il réalisera une échographie afin de vérifier la présence dans l'utérus de l'embryon et de rechercher son activité cardiaque si la grossesse évolue depuis plus de 5 semaines. Il pourra alors dire si la grossesse est toujours en cours et viable ou si elle a été arrêtée ou expulsée. Parfois l'échographie ne permet pas de conclure et le médecin peut prescrire un dosage sanguin des HCG, une hormone de la grossesse, dont le taux (parfois testé deux fois à 48 heures d'intervalle) permet de définir si la grossesse évolue encore ou non.

Comment différencier la fausse couche de la grossesse extra-utérine ?

La grossesse extra-utérine est une implantation de l’œuf en dehors de l'utérus, le plus souvent dans la trompe qui relie l'utérus aux ovaires. Ce type de grossesse n'est pas viable et présente des risques graves pour la femme, la trompe peut se rompre et provoquer une grave hémorragie. Les symptômes peuvent être proches de ceux de la fausse couche. Cependant les douleurs abdominales sont souvent plus importantes et peuvent irradier dans l'épaule, les saignements sont peu abondants et la femme peut ressentir une forme de faiblesse ou un malaise. Au moindre doute, il est nécessaire de consulter en urgence un médecin gynécologue. Il réalisera une échographie et possiblement un dosage sanguin d'HCG pour faire le diagnostic.

Quand est-il nécessaire de faire un bilan pour trouver la cause d'une fausse couche ?

A partir de 3 fausses couches spontanées et consécutives, un bilan est nécessaire. Après une première fausse couche aucun bilan n'est réalisé car l’événement est fréquent et dans la grande majorité des cas, les grossesses suivantes se déroulent sans problème.

<< COMPRENDRE
TRAITEMENT >>
Sur le même sujet :

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité