Publicité

QUESTION D'ACTU

Les femelles choisissent les spermatozoïdes


  • Publié 11.10.2013 à 07h27
  • |
  • |
  • |
  • |


Si la compétition est féroce dans l’espèce humaine, elle est encore plus redoutable chez les animaux. Elle commence dès la fécondation, surtout lorsque la femelle a plusieurs partenaires. C’est elle qui choisit la lignée de spermatozoïdes qui la fécondera. « Le mâle, résume Joël Ignasse dans Sciences et Avenir, n’assure pas forcément sa descendance ».

Pour matérialiser cette compétition qui suit la copulation, les chercheurs ont modifié génétiquement des mouches pour que leur sperme soit fluorescent, explique le journaliste. Ainsi ont-ils pu observer le comportement de l’éjaculat des deux mâles fécondant la même femelle. Les scientifiques de l’Université de Syracuse (Etats-Unis) ont constaté qu’il existait une concurrence spermatique. Mieux, écrit le journaliste, « la femelle peut favoriser le sperme d’un des mâles au détriment de l’autre qui peut même être éjecté ! ».

C’est ce que les chercheurs appellent le choix cryptique de la femelle. Par quoi est-il guidé ? Interrogé par Sciences et Avenir, Scott Pitnick, l’un des auteurs de l’étude publiée dans Current Biology, avance une hypothèse : « Une lignée spermatique peut avoir un avantage par rapport à une autre car elle a une meilleure compatibilité cellulaire et biochimique avec l’appareil reproducteur féminin ».

En privilégiant ce « bon sperme », la femelle pourrait ainsi améliorer la viabilité de la progéniture. Ce phénomène de sélection sexuelle pourrait même conduire à l’apparition de nouvelles espèces. « Lorsque des populations sont géographiquement isolées, précise le magazine scientifique, elles accumulent avec le temps des différences génétiques qui apparaissent naturellement à cause de la dérive génétique et sexuelle.

Qui a dit que le mâle était dominant ?

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité