Publicité

QUESTION D'ACTU

La codéine déconseillée aux moins de 12 ans


  • Publié 19.06.2013 à 08h00
  • |
  • |
  • |
  • |


On les appelle les enfants « métaboliseurs rapides ». Lorsqu’une personne absorbe de la codéine, une enzyme hépatique (P450 CYP2D6) la transforme en morphine. Chez ces enfants, le processus est plus rapide. Du coup, les taux sanguins en morphine sont plus élevés et ces jeunes patients courent un risque toxique, et notamment d’insuffisance respiratoire. C’est la raison pour laquelle l’Agence européenne du médicament vient de déconseiller l’usage de ces antalgiques chez les moins de 12 ans.

Tout a commencé aux Etats-Unis, relate aujourd’hui la presse. A la suite de plusieurs interventions chirurgicales (amygdalectomie et adénoïdectomie), et de traitements de la douleur par ces antalgiques, les médecins avaient constaté chez des enfants un risque augmenté de dépression respiratoire. « Un très faible nombre de cas graves, voire mortels », précise l’Agence nationale de sécurité du médicament (Ansm).

L’Espagne et le Royaume-Uni ont alors procédé à une évaluation du rapport bénéfice/risque. Ces premiers éléments ont conduit le comité de l’Agence européenne à déconseiller l’usage de la codéine aux moins de 12 ans. En attendant les conclusions définitives de l’Europe, l’Agence française s’est alignée sur cette position. Elle recommande en outre de n’utiliser la codéine chez l’enfant de plus de 12 ans qu’après échec du paracétamol et/ou des Ains. Enfin, la codéine est déconseillée chez les femmes qui allaitent.


Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité