Publicité

QUESTION D'ACTU

Les ados moins précoces que leurs aînés


  • Publié 20.09.2017 à 09h43
  • |
  • |
  • |
  • |


L’ère de la libération sexuelle aurait-elle enfanté celle de la génération Tanguy ? Ce film qui retrace le parcours du jeune étudiant qui préfère les bras de sa mère à ceux d’une petite amie. Et le cocon familial à l’aventure de la vie.

Les scientifiques se sont penchés sur le phénomène avec une conclusion édifiante. « Les adolescents américains ont environ trois ans de retard sur leurs semblables des années 1970 quand il s'agit de relations sexuelles, boire de l'alcool ou trouver un petit boulot, ce qui marque une véritable évolution culturelle », résume le Huffpost. Ce ne sont pas les journalistes qui l’affirment, mais une compilation de sept études qui ont porté sur huit millions de jeunes suivis de 13 à 19 ans.

Dans la plupart des domaines, les jeunes Américains ont trois ans de "retard". Entre 2010 et 2015, 63 % des jeunes lycéens étaient sortis avec quelqu’un, contre 86 % de 1976 à 1979. Idem pour les relations sexuelles (41 % contre 54 %), la consommation d’alcool (67 % contre 93 %) ou la recherche de petits boulots (55 % contre 76 %).
« En termes d'activités adultes, les jeunes d'aujourd'hui de 18 ans ressemblent à ceux qui avaient 15 ans avant », analyse Jean Twenge, professeur de psychologie à l'université de San Diego et principal auteur de ces travaux publiés dans la revue Child Development.

Comment expliquer ce phénomène qui touche toutes les régions des Etats-Unis quels que soient la race, le genre ou la catégorie socio-économique ? Les chercheurs ont éliminé les activités scolaires directes ou indirectes, le temps que les lycéens ou étudiants leur consacrent est inchangé entre les deux périodes.

En revanche, la révolution numérique serait l’une des causes de ce changement. Lorsque le monde est à portée de manette ou de clavier, les relations sociales et amoureuses en pâtissent. « Selon une théorie de psychologie évolutionniste, le rythme d'évolution de la vie d'une personne s'accélère ou se ralentit en fonction de son environnement », souligne le site d’information.

L’accès plus facile à des études supérieures, leur durée, l’augmentation de l’espérance de vie ont, semble-t-il, retardé le cycle de l’entrée dans la "vie d’adulte". Avec les marqueurs habituels que sont le mariage, la famille et le travail. Au siècle dernier, « l’objectif était la survie, note le Pr Twenge, et non pas des leçons de musique à 5 ans ».

Au passage, l’indépendance des enfants en aurait souffert. Voilà pourquoi Tanguy confond domicile familial et domicile conjugal !

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité