Publicité

QUESTION D'ACTU

Selon une association irlandaise

Anorexie, boulimie : de plus en plus de garçons appellent à l’aide

Les adolescents de sexe masculin demandent de plus en plus d’aide. 10 % des troubles du comportement alimentaire concernent des garçons. Mais un bon nombre reste dans le secret.

Anorexie, boulimie : de plus en plus de garçons appellent à l’aide Images Distribution/NEWSCOM/SIPA

  • Publié 23.02.2015 à 12h44
  • |
  • |
  • |
  • |


Les garçons sortent de l’ombre. En un an, la part d’appels masculins concernant un trouble du comportement alimentaire (TCA) a augmenté de 30 %. C’est ce qu’a annoncé l’association irlandaise Bodywhys, à l’ouverture de la Semaine de sensibilisation aux TCA.

 

« Une double stigmatisation »

Les troubles du comportement alimentaire chez les jeunes hommes sont marginalisés, constate Bodywhys. Une situation régulièrement déplorée par les spécialistes. Les garçons ne représentent "que" 10 % des cas signalés. Mais c’est surtout à cause des symptômes différents qu’ils sont souvent ignorés. L’anorexie, par exemple, s’accompagne plus souvent d’une activité sportive intense chez les garçons. Ils sont aussi plus silencieux par rapport à leur trouble. « Il est bien plus difficile pour les hommes de prendre les devants », souligne la psychothérapeute Harriet Parsons, dans les colonnes du Sunday Independent. « On perçoit l’anorexie comme une maladie féminine et, pour les garçons, c’est une double stigmatisation. »

 

Source : Rapport annuel Bodywhys

 

Surtout des jeunes

La proportion d’appels provenant d’un adolescent (13-20 ans) progresse. Les hommes représentent désormais 8,5 % des contacts. Selon Bodywhys, cette augmentation ne reflète pas un nombre accru de cas, mais la levée d’un tabou. « Il est très important de rappeler que les hommes aussi souffrent de troubles du comportement alimentaire », martèle Harriet Parsons. « Ce n’est pas un problème de santé mentale spécifique au sexe ; les hommes sont autant à risque, et c’est quelque chose qu’on observe de plus en plus. »

Les jeunes gens sont globalement les plus touchés, mais les seniors ne sont pas non plus épargnés, selon le rapport annuel 2013 de Bodywhys.

 

Source : Rapport annuel Bodywhys

 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité