Publicité

QUESTION D'ACTU

Chez les adolescents

Narcolepsie : elle peut cacher un usage de cannabis

Une étude menée sur plusieurs centaines de jeunes, souligne l’utilité d’écarter en premier lieu la consommation de marijuana chez les adolescents qui dorment de façon excessive.

Narcolepsie : elle peut cacher un usage de cannabis POUZET/SIPA

  • Publié 15.02.2015 à 16h46
  • |
  • |
  • |
  • |


Comme les adultes, les adolescents peuvent avoir besoin de consulter pour des troubles du sommeil. Une étude américaine suggère cependant qu'il faudrait recourir à des dépistages d'usage de stupéfiants chez les jeunes patients. Les résultats montrent en effet qu'un jeune sur dix consultant pour des symptômes évocateurs de narcolepsie faisait usage de cannabis.


Écarter le cannabis

L’étude publiée dans le Journal of Clinical Sleep Medicine a passé en revue les dossiers médicaux de 383 adolescents ayant consulté au Centre des troubles du sommeil du Nationwide Children's Hospital. Les jeunes patients passaient notamment un test appelé TILE (ou MSLT en anglais), ayant pour fonction de déterminer le temps nécessaire à l’endormissement ainsi que les phases de sommeil paradoxal.

Les chercheurs ont constaté que 43% des adolescents dont le TILE pouvait évoquer une narcolepsie ou des troubles du sommeil paradoxal présentaient des tests urinaires positifs au cannabis.

Les auteurs soulignent donc l’utilité de faire ce type de dépistage pour s’assurer de la non consommation de cannabis, avant d’envisager un traitement pour la narcolepsie chez un adolescent.


Pas de systématisation pour autant

Il n’y a cependant pas lieu de s’inquiéter, ou de craindre systématiquement une consommation de cannabis chez des jeunes adeptes des grasses matinées. L’adolescence est en effet une période durant laquelle le corps humain a tendance à avoir davantage besoin de sommeil. En moyenne, il faut savoir que les adolescents dorment de 8 à 10 heures par nuit, d’après une analyse réalisée par la National sleep foundation (NSF) début 2015. Les cycles veille-éveil sont par ailleurs souvent décalés chez les jeunes, qui ont une propension naturelle à se coucher tard et se lever tard.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité