Publicité

QUESTION D'ACTU

Etude sur 10 000 adolescents

Ados : les nuits sont plus courtes chez les accros de l’ordinateur

Téléphones portables, tablettes et ordinateurs réduisent la durée du sommeil. Ils nuisent aussi à sa qualité, puisqu’ils rallongent le temps d’endormissement.

Ados : les nuits sont plus courtes chez les accros de l’ordinateur DURAND FLORENCE/SIPA

  • Publié 03.02.2015 à 23h37
  • |
  • |
  • |
  • |


Les écrans nuisent à la qualité du sommeil. C’est un fait désormais démontré par la communauté scientifique. Mais jusqu’à quel point télévisions, ordinateurs et autres appareils électroniques perturbent-ils notre horloge interne ? Des chercheurs norvégiens répondent à cette question dans le BMJ Open. Ils ont étudié avec précision l’impact de divers appareils sur le sommeil, et leur effet cumulatif.

 

L’ordinateur est plébiscité

10 000 adolescents norvégiens (16-19 ans) ont été interrogés en 2012 sur leur consommation d’écrans – télévision, ordinateur, smartphone, tablette, lecteur mp3. Les questionnaires portaient sur le temps passé devant ces appareils en dehors des heures de cours et le type d’activité. Les participants ont aussi détaillé leurs habitudes de sommeil en semaine et le week-end : à quelles heures ils se couchent et se lèvent, combien de temps ils doivent dormir pour se sentir reposés, combien de temps ils mettent à s’endormir.

 

Dans l’ensemble, le temps passé devant un écran influence, dans le mauvais sens, la qualité et la durée du sommeil. Avant d’aller se coucher, les jeunes hommes préfèrent jouer avec leur console tandis que les jeunes filles privilégient le chat en ligne ou l’utilisation de leur smartphone. L’ordinateur est massivement cité comme un média utilisé dans l’heure précédent le coucher, devant le téléphone portable et la télévision.

 

Source : BMJ Open

 

Un effet « cumul »

L’ensemble des appareils électroniques rallonge le temps d’endormissement. Le risque d’attendre plus d’une heure avant de trouver le sommeil est    50 % plus élevé chez les adolescents qui regardent la télévision plus de 4 heures par jour. Une durée également allongée chez les participants utilisant un appareil électronique pendant 2 heures hors de l’école. Le nombre d’appareils compte également : le temps nécessaire pour s’endormir est plus long chez ceux qui alternent entre 4 ou plus.

 

En moyenne, les jeunes Norvégiens considèrent qu’il faut 8 à 9 heures de sommeil pour être reposé. Mais les nuits sont bien plus courtes chez les accros de l’ordinateur : ceux passant deux heures à envoyer des mails ou chatter en ligne sont 3 fois plus à risque de dormir moins de 5 heures. Même constat pour les jeunes passant plus de 4 heures devant un écran.
Là aussi, les chercheurs observent un effet « cumul. » Ceux utilisant 2 ou 3 appareils sont 50 % plus à risque de dormir peu. Le risque passe à 75 % chez les usagers de 4 appareils électroniques ou plus.

 

Source : BMJ Open

 

De nouvelles recommandations

Selon les auteurs de ces travaux, les appareils électroniques interfèrent avec le sommeil en stimulant le système nerveux. Mais une explication plus simple, est également évoquée : le temps passé devant les écrans empiète sur le temps de sommeil. Une raison supplémentaire de revoir les recommandations relatives à l’usage de ces appareils, concluent les chercheurs.
« Il faut développer des recommandations spécifiques sur la quantité et la durée d’utilisation des médias électroniques selon l’âge », écrivent-ils. « La recommandation actuelle est de ne pas avoir de télévision dans la chambre. Il apparaît, cependant, que d’autres appareils électroniques exercent la même influence négative sur le sommeil – comme les ordinateurs et les téléphones mobiles. » Avant de dormir, le mieux serait finalement de ne pas fixer d’écran.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité