Publicité

QUESTION D'ACTU

Plus que la télévision ou l’ordinateur

Smartphone : l’utiliser après 21h nuit au sommeil et au travail

Selon une étude américaine, surveiller ou utiliser son téléphone après 21h peut entrainer des troubles du sommeil et rendre moins productif le lendemain.  

Smartphone : l’utiliser après 21h nuit au sommeil et au travail SERGE POUZET/SIPA

  • Publié 25.01.2014 à 16h50
  • |
  • |
  • |
  • |


Et si pour passer une douce et belle nuit réparatrice, il suffisait d’éteindre son téléphone. C’est en tout cas ce que suggère une étude a paraitre dans la revue Organizational Behavior and Human Decision Processes. Selon les auteurs de cette enquête l’utilisation des téléphones et plus particulièrement des smartphones après 21h perturbe la qualité du sommeil. Pour parvenir à cette conclusion ces chercheurs de l’Université du Michigan aux Etats-Unis ont inclus 82 cadres supérieurs et 161 employés afin de les faire participer à une expérience. Pendant 2 semaines tous les participants ont été invités à compléter un questionnaire quotidien concernant l’utilisation de leur téléphone, mais aussi celle d’autres appareils électroniques comme la télévision ou l’ordinateur portable. De plus, ces volontaires devaient également renseigner des informations concernant la qualité de leur sommeil et leur état général le lendemain.

 

 

Utilisé après 21h, le téléphone rend moins performant au travail

Que ce soit parmi les cadres ou les employés, les auteurs de cette étude ont obtenu les mêmes résultats. Dans les 2 groupes, l’utilisation nocturne du smartphone, pour travailler, jouer ou même téléphoner à des amis, a entraîné un mauvais sommeil chez les participants et même diminué leur niveau d'énergie le lendemain. Plus étonnant, ils ont également constaté que l'impact de l'utilisation des smartphones après 21h était beaucoup plus important et négatif que celui entraîné par le fait de regarder la télévision, d’utiliser un ordinateur portable ou une encore tablette. « L’utilisation des téléphones garde les gens mentalement engagé pendant la soirée, cela empêche de se détacher du travail par exemple, entraîne des troubles du sommeil et une incapacité à se détendre complètement", explique Russell Johnson, auteur principal de l’étude. Par ailleurs selon ces chercheurs, cette utilisation nocturne aurait des effets psychologiques, mais aussi physiologiques.

 

La lumière bleue des smartphones mise en cause

L’une des raisons qui pourrait expliquer la plus grande nocivité des smartphones comparée aux autres appareils électroniques serait le type de lumière qu'ils émettent. En effet, selon cette équipe, quand on les utilise la nuit, les smartphones produisent une lumière bleue qui aurait potentiellement plusieurs effets négatifs sur les individus. Ils expliquent que plusieurs études ont déjà montré l’effet néfaste de cette lumière bleue sur l’humeur, la dépression, les pertes de mémoire ou encore la prise de poids. Elle aurait selon eux, un effet sur la production de mélatonine, cette substance chimique secrétée par notre organisme qui favorise le sommeil. « En fait, c’est une arme à double tranchant, parfois certains l’utilisent en soirée pour avancer du travail, pourtant au final cela a l’effet inverse puisque ces gens sont moins performants professionnellement le lendemain. Les smartphones sont presque parfaitement conçus pour perturber le sommeil» conclut Russell Johnson qui avoue pourtant garder son propre téléphone sur sa table de chevet.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité