Publicité

QUESTION D'ACTU

Mastiquer pendant 10 mn

Du chewing-gum sans sucre pour lutter contre les bactéries

Selon une étude hollandaise, mâcher un chewing-gum sans sucre pendant 10 minutes peut nettoyer la bouche de 100 millions de bactéries. Mastiquer plus longtemps fait toutefois perdre ce bénéfice.

Du chewing-gum sans sucre pour lutter contre les bactéries Charlie Riedel/AP/SIPA

  • Publié 29.01.2015 à 12h06
  • |
  • |
  • |
  • |


Après une une opération, mastiquer du chewing-gum ferait du bien à l'intestin, mais ce n'est pas tout. Les gommes à mâcher présenteraient en effet d'autres avantages. Selon une étude publiée dans la revue Plos One, elles seraient une alliée précieuse pour lutter contre les bactéries. Il faut préciser que cette étude a été conçue et financée par des fabricants de chewing-gums.

10 % de la charge microbienne capturée
Dans ces travaux menés à l'Université de Groningen (Pays-Bas), des chercheurs ont demandé à cinq participants âgés de 27 à 56 ans (1 homme et 4 femmes) de mâcher deux types de chewing-gum à la menthe sur des durées allant de 30 secondes à un peu plus de 10 minutes. Ils ont ensuite observé les bactéries contenues dans les chewing-gums mâchés à l'aide d'une technique de microscopie appelée « microscopie électronique à balayage. »
Et d'après les résultats rapportés par ces scientifiques, un chewing-gum mâché pendant 10 minutes aurait la capacité de capturer jusqu'à 100 millions de bactéries, « soit 10 % de la charge microbienne salivaire ». La plupart sont issues des dents, de la salive ou d'autres milieux microbiens.

Ne pas mâcher trop longtemps
Précision importante de l'équipe néerlandaise, seuls les chewing-gums sans sucre présenteraient la qualité de capturer les bactéries, « car le sucre a le défaut de nourrir les bactéries et ainsi de les faire proliférer », ont-ils constaté. Ils rajoutent aussi que si vous mâchez votre chewing-gum trop longtemps, au-delà de 10 minutes, celui-ci ne retient plus les bactéries qui retournent alors dans la bouche. Ces conclusions, bien qu'issues d'une étude financée par l'industrie du chewing-gum, vont dans le sens des préconisations des experts français de l'hygiène dentaire.

Les dentistes français recommandent le chewing-gum
Dans ses dernières recommandations, l'Union française pour la santé bucco-dentaire (UFSBD) avait, en effet, abaissé ses standards. Le 3e brossage de la journée a été abandonné. L'association préconise désormais de mâcher un chewing-gum (sans sucre) à la place après le repas de midi. Et pour ces dentistes, la raison est avant tout d'ordre technique : « La majorité des Français reste sur son lieu de travail le midi et très peu d'entre eux amènent leur brosse à dents au bureau. » Ces dentistes soulignaient toutefois que « la mastication génère une salive davantage chargée en bicarbonates, donc plus apte à lutter contre les attaques acides des aliments et notamment des sodas, ce qui aide à protéger l'émail. »
L'UFSBD concluait néanmoins que le brossage des dents reste le seul moyen efficace de lutter contre les caries.





charge microbienne salivaire

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité