Publicité

QUESTION D'ACTU

Mystère élucidé

Noël : les disputes causées par le cocktail "alcool et chocolat"

L'irritabilité, fréquente à la fin des repas de famille, est liée au taux de sucre dans le sang, selon une étude publiée dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences.

Noël : les disputes causées par le cocktail \ LEHTIKUVA OY/KOHLO/SIPA

  • Publié 23.12.2014 à 16h12
  • |
  • |
  • |
  • |


Noël, c’est évidemment l’époque des cadeaux, des bons repas en famille, mais aussi de la traditionnelle dispute de fin de repas... Mais n’en voulez pas trop à votre beau-frère ou votre belle-mère si le ton monte, car ils souffrent peut-être d’hypoglycémie.

Une étude parue au printemps dernier dans le journal Proceedings of the National Academy of Sciences a montré qu’il existait un lien entre l’irritabilité et le niveau de sucre dans le sang. Un psychologue a demandé à 107 couples mariés de planter des épingles dans des poupées vaudous sensées représenter leurs conjoints, de 0 à 51 épingles en fonction de leur énervement vis-à-vis de leur compagnon ou de leur compagne.

Cette étude a été menée pendant 3 semaines : les résultats montrent que plus les personnes avaient un taux de glucose bas, et plus elles avaient tendance à épingler leur conjoint ! Entre les personnes qui avaient un niveau très bas de glucose dans le sang et celles qui avaient un niveau le plus élevé, le nombre d’épingles plantées allaient du simple au double.


Le repas de noël favorise l'hypoglycémie


Les chercheurs de l’Université de Floride expliquent ces résultats en déclarant que « l’irritabilité est due à un mauvais self-control. Or réussir à contrôler ces impulsions agressives nécessitent de l’énergie ». Donc mathématiquement, lorsque l'on est en hypoglycémie, on est davantage irritable.

Mais comment être en hypoglycémie après un bon repas de Noël composé de dinde aux marrons, bûches au chocolat, petits fours et (quelques) verres de vin ? Comme le note le Daily Mail, on risque de faire dégringoler son niveau de sucre dans le sang si on ingurgite une combinaison d’alcool et de desserts sucrés. En effet, en plus des effets de l’alcool qui peut rendre irritable, les chocolats ou les sucreries vont pousser le corps à produire de l’insuline pour absorber le surplus de sucre dans le sang.

A cette production naturelle s'ajoute celle induite par la consommation d'alcool : de nombreuses études montrent que l'alcool fait baisser le taux de sucre dans le sang. D'ailleurs le magazine Diabetes recommande aux diabétiques de vérifier leur taux de glycémie avant de consommer de l'alcool... Ces deux actions combinées peuvent faire plonger votre glycémie... ce qui peut expliquer les éclats de voix à la fin des repas de Noël. La solution : reprenez donc un peu de dinde aux marrons !

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité