Publicité

QUESTION D'ACTU

Présence de chrome et de styrène

Autisme : la pollution de l'air mise en cause

Une nouvelle étude américaine montre que les enfants ayant été exposés à de la pollution jusqu’à l’âge de 2 ans avaient plus de risque de développer des troubles du spectre autistique.

Autisme : la pollution de l'air mise en cause REIDER/SIPA

  • Publié 24.10.2014 à 11h55
  • |
  • |
  • |
  • |


Malgré les nombreuses recherches, l’autisme reste un trouble que l’on connaît mal. Une nouvelle étude démontre que la pollution pourrait en être l’une des causes. Les résultats de cette recherche, qui a été présentée hier durant une réunion annuelle de l’American Association for Aerosol Research à Orlando, montre que les enfants souffrant de troubles du spectre autistique (des troubles du développement humain caractérisés par des anormalités dans les interactions sociales et la communication) avaient plus de chances d’avoir été exposés à des niveaux plus hauts de particules toxiques dans l’air durant le temps de la grossesse et les deux premières années de leur vie que les enfants ne souffrant pas de ces troubles.

« Les troubles du spectre autistique sont un problème majeur de santé public, et leur prévalence a accru de façon dramatique » a expliqué Evelyn Talbott, professeure d’épidémiologie à l’Université de Pittsburgh, qui a dirigé la recherche. Ces découvertes, en lien avec le fait que les villes sont de plus en plus polluées, pourraient expliquer pourquoi le nombre de cas d’autisme et de spectre autistique augmente.

2 fois plus de risque d'autisme
Pour établir ces résultats, les chercheurs ont étudiés 217 familles dont les enfants souffraient d’autisme. Pour chaque famille, l’équipe a mesuré la présence de 30 polluants connus pour causer des perturbations endocriniennes ou des problèmes de développement neurologiques.

L’équipe a ensuite comparé ces résultats avec ceux de deux populations tests dont les enfants sont nés au même moment et vivent dans les mêmes lieux de la Pennsylvanie.

Les chercheurs ont découvert que les enfants qui avaient été exposés à un plus haut niveau de chrome et de styrène (utilisé dans l’industrie pour fabriquer des plastiques mais également un des produits issus de la combustion de gasoil) étaient 1,4 à 2 fois plus susceptibles que les autres de souffrir d’autisme.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité