Publicité

QUESTION D'ACTU

Etude américaine sur l'alimentation

Obésité : fast-food et restaurants apportent autant de calories

Le fast-food serait aussi calorique qu'un restaurant classique selon une étude. Elle montre aussi que l'apport énergétique des individus varie selon des critères socio-économiques. 

Obésité : fast-food et restaurants apportent autant de calories Richard B. Levine/NEWSCOM/SIPA

  • Publié 08.08.2014 à 14h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Une envie de hamburger et de frites bien grasses pour le déjeuner vous fait culpabiliser ? Vous pensez qu’aller au restaurant plutôt que dans un fast-food vous permettra de digérer plus lentement et donc de prendre moins de poids ? Eh bien, selon une étude américaine publiée dans la revue Public Health Nutrition, vous avez tout faux. Selon l’enquête, en effet, manger au restaurant apporterait autant de calories que le fast-food.

 

Des résultats contraires à ceux des études précédentes
En affirmant cela, les auteurs de l’étude, Binh T. Nuygen, de la Société Américaine du Cancer, et Lisa M. Powell, de l’université de Chicago, prennent le contrepied des autres études réalisées jusqu’ici, qui affirment que l’on a plus de chances de grossir en mangeant dans un fast-food que dans un restaurant classique. Les deux professeurs se sont basés sur des données plus récentes, regroupant 12 000 participants âgés de 20 à 64 ans. Les informations proviennent d’une grande étude réalisée en 2003 par le National Health and Nutrition Examination (NHANES). Les participants ont répondu à des questions concernant des repas pris en restauration rapide et restauration classique pendant deux jours successifs.

Plus de calories chez les adultes noirs
Les Prs Nuygen et Powell ont ensuite analysé et comparé les réponses entre les participants. Et les résultats sont surprenants, puisqu’ils indiquent que l’apport énergétique net est plus élevé après un repas au restaurant qu’après un repas en fast-food (296,38 kcal contre 194,49 kcal.) Mais bien sûr, on trouve plus de graisses saturées dans le second (3,48 mg) que dans le premier (2,52 mg). La restauration classique est en revanche plus riche en sodium et en sucre (451,06 mg contre 296,38 mg). L’étude fait aussi une découverte surprenante : l’apport en calories varie selon les caractéristiques personnelles des participants. Par exemple, l’apport énergétique est plus important chez les adultes noirs que chez les blancs et les hispaniques. Les adultes aux faibles et moyens revenus prennent également plus de calories que les adultes aux revenus élevés.

Dans cette étude, les chercheurs mettent en lumière deux problèmes majeurs aux Etats-Unis : l’obésité et les différences socio-économiques entre les communautés ethniques Ils considèrent que « les efforts visant à améliorer l'alimentation et réduire l'apport d'énergie à partir de sources de restauration pourraient réellement aider à réduire les disparités raciales et socio-économiques dans le régime alimentaire des Américains ».

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité