Publicité

QUESTION D'ACTU

Jour du Chocolat

Les effets antioxydants et anti-inflammatoires du chocolat

Un peu de chocolat satisfait la gourmandise, mais cet aliment peut aussi être bénéfique pour la santé. De nombreuses études soulignent les effets protecteurs très variés du chocolat noir.

Les effets antioxydants et anti-inflammatoires du chocolat FRANCES M. ROBERTS/NEWSCOM/SIPA

  • Publié 07.07.2014 à 07h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Ce Jour du Chocolat fait le bonheur des gourmands… mais saviez-vous que le chocolat contient de nombreuses propriétés bénéfiques pour notre santé ? Les études sur le sujet sont de plus en plus nombreuses. La dernière en date, parue dans le Journal of the American Heart Association ce 2 juillet, montre que le chocolat noir aide un peu les patients qui souffrent de maladie artérielle périphérique.

 

Moins d’oxydation

Cette étude pilote a examiné l’effet de deux chocolats sur 20 personnes atteintes de cette maladie. Elle se caractérise par une fatigue des jambes et des hanches, des crampes ou des douleurs pendant la marche. Les participants ont marché sur un tapis le matin, puis deux heures après avoir mangé 40 grammes de chocolat noir (85 % de cacao) ou au lait (30 % de cacao). L’objectif était d’évaluer l’effet des polyphénols sur les artères, puisqu’il a été démontré que ces molécules aident à réduire le stress oxydatif des cellules et améliore le flux sanguin. Une étude a même établi que le chocolat noir permet de réduire l’athérosclérose.

 

Meilleure circulation

Après avoir mangé du chocolat au lait, les participants ne connaissaient aucune amélioration de leur maladie. En revanche, grâce au chocolat noir, ils marchaient 11 % plus loin et 15 % plus longtemps que le matin. Une amélioration, certes modeste, mais « potentiellement pertinente pour la qualité de vie ces patients » aux yeux de Lorenzo Loffredo, co-auteur de l’étude.
Concrètement, après avoir mangé du chocolat noir, les patients ont des niveaux plus élevés d’oxyde nitrique, un gaz associé à un meilleur flux sanguin. Une étude précédente avait obtenu des résultats similaires : il s'agissait cette fois des flavanols qui permettaient de réduire la pression sanguine. Les chercheurs ont aussi observé une amélioration des marqueurs du stress oxydatif chez les patients atteints de maladie artérielle périphérique.

 

Un large éventail de bienfaits

Le chocolat noir n’est pas seulement bénéfique pour la santé des artères. Les polyphénols aident à protéger les synapses, liaisons entre les neurones. Un certain type de cacao pourrait même avoir des effets protecteurs contre la maladie d’Alzheimer. Côté cerveau, cet aliment gourmand possède des vertus « anti-âge. » Les flavonoïdes, d’autres composants, protégeraient de la maladie d’Alzheimer mais aussi de l’AVC grâce à la préservation des vaisseaux sanguins cérébraux.

Enfin, la santé métabolique profite du chocolat noir s’il est consommé avec modération : les flavanols qu’il contient aident à maintenir un poids stable et les anthocyanes, également antioxydants, réduisent l’inflammation chez les personnes qui en consomment… ce qui peut protéger du diabète de type 2, de l’obésité ou même du cancer.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité