Publicité

QUESTION D'ACTU

Nouvelles recommandations

Sortie de maternité : 2 visites à domicile pour chaque femme

La HAS fixe pour la 1e fois une durée standard pour les séjours en maternité. Et insiste sur la nécessité de préparer la sortie de la maternité. Deux visites de suivi sont recommandées.

Sortie de maternité : 2 visites à domicile pour chaque femme JAUBERT/SIPA

  • Publié 14.03.2014 à 19h18
  • |
  • |
  • |
  • |


« La sage-femme avec laquelle j’avais fait ma préparation à l’accouchement est revenue nous voir 3 fois dans les 15 jours qui ont suivi la sortie de la maternité. C’était vraiment rassurant de pouvoir lui poser au fur et à mesure toutes les questions qui nous sont venus une fois rentrés à la maison », explique Marie-Hélène Rossetti. Cette jeune maman a accouché le 1er février dernier de la petite Clarisse, son premier enfant. Sortie de la maternité 5 jours après, elle a bénéficié du suivi d’une sage-femme lors de son retour à domicile. Organiser cet accompagnement des jeunes parents une fois de retour chez eux avec leur nouveau-né, c’est l’objectif des nouvelles recommandations publiées hier par la Haute autorité de Santé. Jusqu’ici elle ne s’était penchée que sur les grossesses pathologiques, la HAS instaure aujourd’hui un cadre pour toutes les autres naissances.

 

Avant 3 jours, la HAS juge la sortie de la maternité précoce

« Si les différentes études montrent que les femmes sont globalement satisfaites de la prise en charge de leur grossesse et de l'accouchement, elles montrent en revanche des réserves sur la gestion de la sortie de la maternité et l'accompagnement du retour à domicile », indique la Haute autorité en préambule de ses recommandations. Pour la première fois, elle définit donc les durées standard de séjour en maternité. Après un accouchement par voie basse, la HAS recommande une sortie de la maternité entre 72 et 96h (3 et 4 jours) après la naissance et entre 96 et 120h (4 et 5 jours) après un accouchement par césarienne. Avant 3 jours pour un accouchement par voie basse et 4 pour une césarienne, la HAS estime donc qu’il s’agit d’une sortie précoce, terme jusqu’ici réservé pour les sorties dans les 48 premières heures.

Elle précise également les critères de santé de la mère et de l’enfant à vérifier par l’équipe médicale avant de laisser les nouveaux parents rentrer chez eux avec leur enfant. Par exemple, un état de fragilité psychologique et/ou sociale de la maman, une perte de poids ou une poussée de température ou une jaunisse du bébé retardent la sortie.

 

Une première visite à domicile dans les 48h

Afin d’améliorer le retour à domicile des néo-parents, la HAS estime qu’il est essentiel d’anticiper en choisissant un professionnel référent, contacté avant la naissance qui effectuera le suivi du retour à domicile. Ce rôle peut être rempli par une sage-femme (libérale ou appartenant à un centre de Protection Maternelle et Infantile), un médecin généraliste ou un médecin spécialiste, choisi par la femme ou le couple. En cas de sortie standard, la HAS préconise deux visites à domicile, dont la première dans les 48h suivant la sortie de la maternité. Une 3e visite est recommandée en cas de sortie précoce. « En théorie, il n’y avait que 2 visites prévues mais comme Clarisse ne prenait pas suffisamment de poids, notre sage-femme est repassée pour une 3e visite pour la peser et vérifier que tout rentrait dans l’ordre. Ça nous a beaucoup rassurés », raconte Marie-Hélène Rossetti. « C’était vraiment un plus que ce soit la même sage-femme que pendant ma préparation à l’accouchement car le contact était déjà établi. Mais ce qui fait que je recommanderai ce type de suivi à toutes les mamans, c’est vraiment de savoir qu’un professionnel va prendre le temps de venir vous voir chez vous. Ça change tout que quelqu’un vous dise que vous donnez bien le bain, une fois que vous n’êtes plus à la maternité mais dans votre salle de bains, ou que votre bébé est correctement couvert une fois que vous êtes dans votre maison moins surchauffée que la maternité », poursuit la jeune femme.

 

Près de 800.000 accouchements sont pratiqués en France chaque année. La durée moyenne de séjour à la maternité s'élevait en 2009 à 4,3 jours en France contre 3,1 dans les pays de l'OCDE. Depuis 2010, l’Assurance Maladie a progressivement implanté le dispositif Prado, dont a bénéficié Marie-Hélène Rossetti, pour améliorer la prise en charge, par des sages-femmes, de jeunes mamans à leur domicile, alors que les séjours à la maternité sont de plus en plus courts. La durée de séjour des femmes inscrites dans le dispositif était de 3,98 jours, contre 4,16 jours pour les accouchements uniques et physiologiques en 2012.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité