Publicité

QUESTION D'ACTU

Autonomie et santé

Pour vivre vieux, vivons heureux

Une étude démontre qu'être heureux aide à vivre en meilleure santé. Le bonheur est lié à un moindre déclin du corps au quotidien.

Pour vivre vieux, vivons heureux GILE MICHEL/SIPA

  • Publié 21.01.2014 à 19h18
  • |
  • |
  • |
  • |


Et si la clé d'une vieillesse en bonne santé passait par le bonheur au quotidien.  Ce n'est pas une simple théorie, mais bien le résultat d'une étude menée par le sérieux University College de Londres (Grande-Bretagne). Publiée dans le Canadian Medical Association Journal, cette recherche montre que les gens heureux vivent plus longtemps et en meilleure santé.

 

Moins de mal à s'habiller

L'équipe de chercheurs a suivi pendant 8 ans une cohorte de près de 3 200 personnes âgées de 60 ans et plus. Ces participants, répartis par décennie, ont été interrogés sur leur bien-être émotionnel et physique. Les résultats des entretiens ont servi à définir la relation entre bonheur et bonne santé, notamment à travers l'autonomie au quotidien et la vitesse de marche.

 

Les personnes âgées heureuses marchent plus vite plus longtemps que leurs congénères moins optimistes. Croquer la vie à pleines dents permet aussi de rester plus actif au quotidien. « L'étude montre que les personnes âgées qui sont heureuses et profitent davantage de la vie connaissent un déclin moins rapide de la fonction physique », explique le Dr Andrew Steptoe, auteur de l'étude. « Elles risquent moins de développer des handicaps au cours de leur vie quotidienne. » En effet, elles sont plus autonomes : elles ont moins de difficultés à sortir du lit, s'habiller et se laver.

 

Plus jeunes et plus riches

Sans surprise, ceux qui souffraient de maladies chroniques (maladies cardiaques, diabète, arthrose, dépression...) étaient aussi les moins heureuses de l'étude. Les chercheurs estiment que le mal-être mental va jusqu'à tripler le risque d'incapacité précoce au quotidien.

 

Au cours de l'étude, les plus heureux étaient en général âgés de 60 à 69 ans. Les chercheurs ont aussi noté que les personnes mariées, qui travaillent et possèdent un statut socio-économique élevé, sont plus heureuses que les autres. Mais « ce n'est pas parce que les gens les plus heureux sont en meilleure santé, plus jeunes, plus riches ou ont un mode de vie plus sain d'entrée de jeu », précise le Dr Steptoe. « Même lorsque nous prenons en compte ces facteurs, le lien persiste. » Selon l'équipe, améliorer le bien-être des personnes âgées pourrait avoir de nombreux effets bénéfiques à la fois pour la société et les systèmes de santé, qui font face à la charge toujours plus grande des personnes âgées dépendantes.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité