Publicité

QUESTION D'ACTU

Utilisé pour perdre du poids

L'abus de laxatifs peut être mortel, alertent les autorités américaines

La Food and Drug Administration alerte sur les risques de mésusage des laxatifs. Aux Etats-Unis, 13 personnes sont décédées récemment d'une overdose de ces produits.

L'abus de laxatifs peut être mortel, alertent les autorités américaines SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

  • Publié 10.01.2014 à 17h12
  • |
  • |
  • |
  • |


Certaines célébrités américaines font la promotion des laxatifs comme solution miracle pour perdre du poids. Cette tendance inquiète les autorités de santé américaines. Surtout que des accidents récents liés à un mésusage des laxatifs ont été recensés. Ces produits qui ont pour effet d'accélérer le transit intestinal et de ramollir les selles, sont en vente libre, et pourtant ils sont loin d'être anodins.

13 overdoses mortelles aux laxatifs
En effet, récemment, aux Etats-Unis, 54 cas d'effets secondaires graves - dont 13 décès - ont été associés à l'utilisation orale et rectale de laxatifs, selon un nouvel avertissement de la Food and Drug Administration. Pour cette raison, l'Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux tient à rappeler que certains laxatifs peuvent être mortels lorsqu'ils sont consommés trop souvent ou mal utilisés. C'est le cas notamment de ceux à base de phosphate de sodium qui peuvent avoir des effets secondaires dangereux dans les cas précités.


En principe, ces laxatifs sont recommandés pour être utilisés en dose unique, une fois par jour, et ils ne doivent pas être pris pendant plus de trois jours. Le Dr Mona Khurana, médecin à la division de la FDA sur le développement de la réglementation sans ordonnance confie : « Souvent, le problème, c'est que les patients pensent qu'ils ont besoin d'utiliser le produit de nouveau, le même jour, car il ne fonctionne pas aussi vite qu'ils le veulent. Or, ce n'est pas du tout la marche à suivre. Dans ce cas, il faut immédiatement aller voir son médecin. »

Prudence chez les plus de 55 ans
Par conséquent, la FDA lance l'alerte. Tous les adultes de plus de 55 ans, ainsi que les personnes à la santé fragile, devraient parler à un médecin ou un professionnel de santé avant de prendre ce type de laxatif. Par exemple, les patients avec une inflammation du côlon, ou qui prennent des diurétiques sont à surveiller de près. Par ailleurs, dans certains cas, le mélange entre les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) ou l'ibuprofène et les laxatifs peut être fatal.

Des précautions d'usage pour les moins de 5 ans
Enfin, toujours selon la FDA, les enfants de moins de 5 ans ne devraient pas prendre ces produits par voie orale. Concernant les enfants de moins de 2 ans, l'usage rectal doit être évité. L'Amérique se souvient sûrement encore de l'accident dont a été victime l'enfant de Brandi Glanville, une star de téléréalité américaine. Dans ce drame, l'enfant de la top-modèle avait ingurgité un laxatif trainant sur une table en pensant qu'il s'agissait d'un bonbon. 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité