Publicité

QUESTION D'ACTU

20% sont vaccinés

Grippe : pourquoi les soignants ont peur du vaccin

Seul 20% professionnels de santé travaillant en maison de retraite sont vaccinés contre la grippe. Les soignants invoquent en premier lieu la crainte que le vaccin antigrippal leur transmette la grippe.

Grippe : pourquoi les soignants ont peur du vaccin Mark Bugnaski/AP/SIPA

  • Publié 06.12.2013 à 19h26
  • |
  • |
  • |
  • |


La grande majorité des résidents d’établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) sont vaccinés contre la grippe. Face à ce taux de 95%, celui des soignants fait pâle figure. La couverture vaccinale chez les soignants qui y travaillent est en effet inférieure ou égale à 20%. Ces données émanent d’une étude sur la vaccination antigrippale chez le personnel soignant dans les établissements médico-sociaux et sanitaires de Picardie. Les résultats, relatés par l'Agence de Presse Médicale, ont été révélés ce 6 décembre, lors de la 23e journée du Groupe d’étude sur le risque d’exposition des soignants aux agents anti-infectieux (Geres). L’objectif était d’identifier les freins à la vaccination.

 

Cette étude, qui rassemble les réponses de plus de 1 000 questionnaires, reflète surtout l’opinion des infirmiers et aides-soignants des EHPAD, qui ont répondu en masse. Des administratifs et des médecins y ont également participé. Selon les résultats, les mieux vaccinés sont les médecins (56%), suivis des infirmiers et des aides-soignants. Les agents des services hospitaliers (ASH) sont les moins bien protégés contre la grippe, avec une couverture vaccinale de 14%.

 

Concernant les raisons de ce mauvais taux de vaccination, le premier motif évoqué est la crainte que le vaccin antigrippal transmette la grippe. C'était le cas chez un quart des professionnels non vaccinés. Immédiatement après vient la peur des effets secondaires (23%) et le sentiment que se vacciner est inutile (14%) car ils sont en bonne santé. Une petite partie admet même avoir peur des piqûres (5%). Ils évoquent, comme la majorité des Français, une crise de confiance depuis la campagne de vaccination 2009-10. Les professionnels de santé ont également indiqué quelles mesures pourraient les inciter à se faire vacciner : de meilleures informations sur l’efficacité du vaccin et sur la tolérance arrivent en tête des demandes.

 

Le Haut conseil de la santé publique (HCSP) recommande aux personnes fragiles de se faire vacciner contre la grippe afin d'éviter les complications. Cela concerne les nourrissons de moins de 6 mois, les femmes enceintes et les personnes âgées, mais aussi les personnes obèses ou porteuses d'une affection chronique respiratoire. A l'heure actuelle, aucune épidémie n'a été signalée : pour la semaine du 2 au 6 décembre, le réseau Sentinelles indique une incidence faible de 34 cas de grippe pour 100 000 habitants. Il est donc encore temps de se faire vacciner.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité