Publicité

QUESTION D'ACTU

Vaccination, surveillance

Les Etats-Unis ont éradiqué la rougeole et la rubéole

La lutte contre la rougeole et la rubéole a payé aux Etats-Unis : ces deux maladies sont officiellement éliminées sur le territoire, annonce le journal JAMA Pediatrics.

Les Etats-Unis ont éradiqué la rougeole et la rubéole Owen Humphreys/AP/SIPA

  • Publié 06.12.2013 à 06h50
  • |
  • |
  • |
  • |


Les Etats-Unis ont gagné la guerre contre la rougeole et la rubéole. Les centres de contrôle des maladies (CDC) ont conclu en 2011 à une élimination de ces deux maladies infectieuses. Un rapport, publié ce 5 décembre dans le journal JAMA Pediatrics, confirme officiellement cette information. Voilà qui fait des Etats-Unis l’Etat le plus peuplé à être venu à bout de la rougeole, de la rubéole et du syndrome de rubéole congénitale (SRC), qui peut cause des dommages au fœtus.

 

1 cas pour 1 million d’habitants

Lorsqu'on parle de maladies, élimination ne signifie pas qu’il n’y a plus de cas déclaré. Quelques infections continuent d’émerger à l’étranger et se transmettent sur le territoire. On parle d'élimination quand aucune chaîne de transmission continue n’a lieu pendant un an ou plus. C’est le cas aux Etats-Unis, où l’incidence de la rougeole est restée sous un cas pour 1 million d’habitants. La lutte contre la rubéole s’est montrée encore plus efficace : l’incidence est stable à un cas pour 10 millions de personnes depuis dix ans. Et l’immense majorité des cas sont d’origine internationale ou liés à l’importation.

 

Ces résultats confirment que le système de santé américain est efficace. Il se manifeste d’une part par une surveillance stricte des maladies et une réaction immédiate en cas de contagion, mais aussi par un soutien des autres pays dans leurs efforts pour lutter contre la rougeole et la rubéole. Les autorités sanitaires maintiennent enfin un niveau très élevé d’immunité dans le pays par de hauts taux de vaccination.

 

ROR : 67% de vaccinations

En France, un plan d’élimination de la rougeole et de la rubéole congénitale a été mis en place entre 2005 et 2010. Il reprenait les objectifs européens. Dans les faits, ce plan s’est manifesté par un effort particulier sur la couverture vaccinale de ces deux maladies infectieuses. Le vaccin ROR (Rougeole-Oreillons-Rubéole) a été administré en rattrapage pour les personnes nées après 1980. Il est également recommandé pour les nouveau-nés. Mais une limite apparaît : si le taux de vaccination à une dose est très élevé (89%), celui à deux doses l’est beaucoup moins (67%), selon les chiffres de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees). Il faut justement deux doses pour que la vaccin soit efficace. On note cependant un progrès pour le rappel du ROR, qui est passé de 29 à 67% en 10 ans.

 

Les retombées sur la survenue de la rubéole et de la rougeole sont clairement positives. Les cas de rubéole sont passés sous la barre des 2 cas pour 100 000 naissances, avec une chute radicale des infections entre 2001 et 2006.
La rougeole reste problématique à l’échelle nationale. Après un pic d’infections en 2005, elle est redevenue une maladie à déclaration obligatoire. En effet, une majorité des cas de rougeole concernent des personnes âgées de plus de 10 ans et sont potentiellement plus dangereux. La surveillance depuis 2005 a permis de faire chuter le nombre de cas et de réduire les pics d’épidémie printaniers. Reste à s'assurer que l'attention ne se relâche pas, afin d'éviter un nouveau pic comme en 2005.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité