Publicité

QUESTION D'ACTU

Rougeole-Oreillons-Rubéole

La vaccination ROR reste trop faible en France

Entre 2008 et 2012 une importante épidémie de rougeole a causé dix décès par pneumopathie, myocardite ou encéphalite en France. La couverture vaccinale reste trop faible. 

 La vaccination ROR reste trop faible en France DAMOURETTE/SIPA

  • Publié 05.11.2013 à 07h55
  • |
  • |
  • |
  • |


« La vaccination Rougeole-Oreillons-Rubéole systématique est le seul moyen pour permettre l’élimination de ces maladies », rappelait l'Assurance maladie en juin 2013. Alors, pour encourager la vaccination des enfants et le rattrapage chez les adolescents, cette dernière prend en charge à 100 % le vaccin jusqu'à 17 ans révolus. Car ces maladies frappent encore. Entre 2008 et 2011, une épidémie de rougeole de grand ampleur a ainsi touché la France, notamment la région Midi-Pyrénées. Malgré cette alerte, une étude menée par l'Institut de veille sanitaire (InVS) révèle ce mardi que la couverture vaccinale reste encore trop faible dans le pays, y compris dans les régions déjà pointées du doigt. 

La région Midi-Pyrénées à la traîne sur la vaccination des 24 mois...
L’objectif fixé par l’Organisation Mondiale de la Santé pour la région européenne est d’éliminer la rougeole et la rubéole congénitale en 2015. Il est pour cela nécessaire d’atteindre un taux de couverture vaccinale de 95 % pour 1 dose et 80 % à 2 doses à l’âge de 24 mois. En fait, pour 2011, ces taux sont respectivement de 89,4 % et de 67,3 %. 
Dans ce contexte, l’étude menée par l'InVS a portée sur des enfants âgés de 24 mois et des enfants âgés de 3 à 4 ans résidant dans la région Midi-Pyrénées (à cet âge) durant les années 2008 à 2012. Et les résultats rapportés par l'Institut sont certes encourageants mais toujours pas à la hauteur des ojectifs.
En effet, les taux de couverture vaccinale partielle (au moins une dose) du vaccin RRO sont hétérogènes sur la région. Ainsi, 4 départements sur 8 présentent des taux inférieurs à 85 % et seulement 1 a un taux supérieur à 90 %. La Haute-Garonne présente le taux le plus élevé alors que l’Aveyron et le Gers sont les départements où les enfants sont les moins vaccinés. 

S'agissant des taux de couverture vaccinale à 2 doses, ils sont également hétérogènes. La Haute-Garonne est le département présentant le taux le plus élevé de couverture vaccinale complète, alors que le Gers présente le taux le plus faible. « Les résultats de cette étude montrent que tous les départements de la région sont en dessous des objectifs posés par l’OMS Europe et le plan français à l’âge de 24 mois », concluent les auteurs.

Source: INVS

Pour rappel, entre 2008 et 2012 une importante épidémie de rougeole a atteint plus de 24 000 personnes en France. Elle a causé plus de 1 000 pneumopathies graves et 30 complications neurologiques à type d'encéphalite ou myélite. Dix décès ont été à déplorer par pneumopathie, myocardite ou encéphalite. « Les foyers épidémiques étaient la conséquence d'un niveau insuffisant et hétérogène de la couverture vaccinale en France », avaient conclu les épidémiologistes de l'InVS. 


 



 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité