Publicité

QUESTION D'ACTU

Un neuroscientifique s’explique

10h30, l’heure idéale pour boire un café

Notre horloge biologique serait plus réceptive aux effets de la caféine entre 9h30 et 11h 30. La chute hormonale de cortisol, quelques heures après le réveil, serait en cause. 

10h30, l’heure idéale pour boire un café POUZE/SIPA

  • Publié 10.11.2013 à 13h58
  • |
  • |
  • |
  • |


Pour beaucoup d’entre nous, après la sonnerie du réveil, le premier objectif de la journée est de se préparer un bon café. Si cette dose de carburant consommée au petit matin permet à certain de se réveiller véritablement, d’après les spécialistes ce ne serait pourtant pas au saut du lit que le fameux « petit noir » serait plus efficace. En effet, Steven Miller, un neuroscientifique de l’Université des sciences de la Santé du Maryland explique sur son blog que pour obtenir un effet maximal de la caféine, il est préférable de patienter quelques heures après le réveil avant de boire son café.

 

Le café plus efficace, s’il est bu entre 9h30 et 11h30

Selon les spécialistes, il serait donc préférable de consommer du café lorsque les niveaux de cortisol dans l’organisme sont faibles, car la caféine interagit avec cette hormone. Plus précisément, le cortisol contribue à réguler l'horloge interne du corps et favorise la vigilance. Or, au réveil, les taux de cortisol sont élevés et Steven Miller explique que les gens qui boivent par exemple leur expresso entre 8 et 9h risquent de développer une sorte de résistance aux effets de la caféine. Elle deviendrait moins efficace chez eux et c’est pour cette raison, que ces gens-là ont souvent besoin d’une autre dose de café, un peu plus tard dans la matinée. En revanche, pour ceux qui seraient capable de résister quelques heures à l’appel du café matinal, il explique que si les niveaux de cortisol dans l'organisme sont généralement élevés au réveil, ces niveaux commencent à chuter environ une heure après. Selon cet expert, ce serait par conséquent au moment de cette baisse que l’on obtiendrait le plus grand bénéfice de la caféine contenue dans le café. Ainsi consommer un café aux alentours de 10h30 constituerait un bon coup de pouce à la production naturelle de cortisol au moment où elle baisse.

 

Le café de 12h et de 17h30 également à éviter

«L'un des principes clés de la pharmacologie est d'utiliser un médicament quand cela est nécessaire » ajoute Steven Miller dans son blog. Il ajoute qu’il existe d’autres moments de la journée où les taux de cortisol sanguins sont particulièrement élevés et où au cours desquels il serait préférable d’éviter le café. En effet, il y aurait un autre pic de cortisol naturel entre midi et 13h et également entre 17h30 et 18h30. Pas de panique toutefois, si les créneaux horaires pointés du doigt par ce spécialiste coïncident parfaitement avec vos pauses café préférés, il précise toutefois que les heures idéales de consommation de caféine varient d’une personne à l’autre, en fonction de leur propre cycle de production de cortisol. En effet, les lève-tôt ont par nature des heures de pics de cortisol plus matinaux que les accros de la grasse matinée. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité