• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Recherche

Un nouveau médicament qui cible la Covid et le cancer ?

Des chercheurs ont mis au point un nouveau médicament qui, en plus de cibler le virus de la Covid-19, pourrait s'avérer efficace pour lutter contre certains cancers.

Un nouveau médicament qui cible la Covid et le cancer ? howtogoto / istock




L'ESSENTIEL
  • Selon Santé Publique France, plus de 40 % des cancers chez les plus de 30 ans sont attribuables à des facteurs de risque modifiables comme le tabagisme la consommation d’alcool, l’alimentation, le surpoids et l’obésité, certains agents infectieux, certaines expositions professionnelles, l’exposition aux ultraviolets naturels et artificiels…
  • Les mutations des gènes de la famille RAS, dont le gène KRAS est le plus connu, sont impliquées dans environ un tiers des tumeurs, une proportion qui s’élève à 50 % dans les cancers colorectaux et jusqu’à 95 % dans les cancers du pancréas. Jusqu’ici, aucune thérapie ciblée n’a pu être mise au point pour enrayer leur action.

Cibler le coronavirus aussi bien que le cancer ? Des chercheurs ont publié de nouvelles études sur un nouveau médicament qui interfère avec les effets de la protéine GRP78, impliquée à la fois dans le virus de la Covid-19 et dans plusieurs types de cancer. Leurs travaux ont été publiés dans les revues Nature Communications et Neoplasia.

Un médicament plus efficace contre les mutations de la Covid-19

"Un problème majeur dans la lutte contre le Sars-CoV-2 est qu'il mute et s'adapte constamment pour infecter et se multiplier plus efficacement dans ses cellules hôtes", rappelle le professeur Amy S. Lee, un des auteurs principaux, dans un communiqué. Les scientifiques de l’université de Caroline du Sud et de la Clinique de Cleveland (Etats-Unis) expliquent que la protéine GRP78 joue un rôle essentiel dans la propagation du Sars-CoV-2. Or, ils ont découvert qu’en bloquant la production et en inhibant l’activité de cette protéine, un nouveau médicament baptisé HA15 pouvait réduire drastiquement la réplication du virus, et donc le développement de nouvelles souches. En clair, le médicament pourrait rester efficace contre les mutations.

Supprimer la production de protéines KRAS associées au cancer

Mais en explorant plus en détails le rôle de GRP78 sur des cellules pulmonaires infectées de souris génétiquement modifiées, les chercheurs ont établi que le ciblage de cette protéine pourrait aussi permettre de mieux lutter contre certains cancers mortels. Ils ont en effet découvert que le médicament HA15, en plus de bloquer GRP78 sans interrompre les autres processus cellulaires sains, pouvait supprimer la production de protéines mutantes KRAS - une mutation courante qui stimule la croissance des cellules cancéreuses et résiste souvent aux traitements médicamenteux classiques. Et ainsi, réduire la viabilité des cellules cancéreuses impliquant de telles mutations dans les cancers du pancréas, du poumon et du côlon.

Si des recherches supplémentaires, y compris des essais cliniques, sont nécessaires pour établir que le médicament HA15 est sûr et efficace pour une utilisation chez l'Homme, cette nouvelle découverte pourrait bien s’avérer utile pour traiter les futurs coronavirus en même temps que certains cancers, qui constituent en France la première cause de décès chez l’homme et la deuxième chez la femme, selon Santé publique France.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES