• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Mode d'emploi

Rentrée : comment se débarrasser des poux ?

La rentrée des classes a sonné le retour des poux chez les enfants. Comment les éradiquer ? Mode d'emploi.

Rentrée : comment se débarrasser des poux ? Jovanmandic / istock


  • Publié le 21.09.2022 à 17h15
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les études montrent que le type de cheveux, le sexe ou l’âge n’ont pas d’influence dans le choix d’un hôte par le poux, selon l'Assurance maladie. En pratique, les infestations concernent surtout les 4-12 ans et au moins trois filles pour un garçon.
  • L'usage d'un peigne anti-poux est recommandé mais seulement en complément du traitement, afin de retirer les lentes avant qu'elles n'éclosent. Préférez un peigne en métal à dents fines et serrées plutôt qu'en plastique.

"A la rentrée, les poux sont souvent de retour à l’école", alertait la semaine dernière l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) sur son compte Twitter.

Hantise des parents, les poux sont des insectes bruns de 2 à 4 millimètres qui se nourrissent de sang humain et se logent, la plupart du temps, sur le cuir chevelu, en particulier des enfants. Les démangeaisons, causées par les piqûres des poux pour s'alimenter, sont le principal signe de l'infestation.

Produits anti-poux : des insecticides à bannir

"ll n'existe pas de produits capables de prévenir une infestation de poux, l'unique solution est d'intervenir a posteriori", explique l'association de consommateurs UFC-Que Choisir. Mais quel traitement curatif envisager ?

Avec le temps, les poux ont développé une résistance aux produits insecticides, devenus donc obsolètes. C'est probablement un mal pour un bien, car ces produits (qui pour la plupart ne sont plus commercialisés en France) contiennent souvent des pyréthrinoïdes, dont certains sont "suspectés d'être des perturbateurs endocriniens" dangereux pour l'humain et l'environnement, rappelle le magazine.

Des produits asphyxiant les poux

Pour se débarrasser des poux, mieux vaut donc privilégier les produits de parapharmacie "asphyxiants", conseille le site de l'Assurance maladie. Disponibles en lotion, en solution ou encore en mousse en spray, ce sont des "silicones liquides préparées dans un solvant volatile", qui "agissent mécaniquement en obturant les orifices par lesquels les poux et les lentes [les œufs des poux] respirent". Attention toutefois en les manipulant, ces produits sont inflammables ! 

Pour rappel, ces produits sont à appliquer sur cheveux secs. Après un temps de pose d'au moins quinze minutes, lavez les cheveux avec de l'eau et du shampoing doux. "Aucun produit ne peut hélas se vanter d’être 100 % efficace en conditions réelles d’usage" en une seule fois, souligne l'UFC Que Choisir. Le traitement doit être renouvelé sept à dix jours plus tard afin d'éviter une nouvelle infestation, sachant que la plupart de ces produits ne sont pas efficaces contre les lentes. À noter que les démangeaisons peuvent durer plusieurs jours après le traitement, même si ce dernier a fonctionné. Si le problème persiste, contactez un médecin.

Le peigne anti-poux en complément

En parallèle d'un traitement, vous pouvez procéder à un nettoyage des vêtements, des draps et des peluches entrés en contact avec le cuir chevelu ou le cou de l'enfant, en machine à une température supérieure à 50 °C.

Quant au peigne anti-poux, son usage est recommandé mais seulement en complément du traitement, afin de retirer les lentes avant qu'elles n'éclosent. Préférez un peigne en métal à dents fines et serrées plutôt qu'en plastique. "Peignez soigneusement et longuement pendant 30 minutes les cheveux mouillés et démêlés, 3 fois puis 2 fois par jour, en allant du cuir chevelu à l'extrémité du cheveu. Entre chaque passage du peigne, nettoyez ce dernier sur un papier jetable", peut-on lire sur le site de l'Assurance Maladie.

Contre les poux, enfin, oubliez les huiles essentielles, peu probantes et potentiellement allergènes, mais aussi les traitements maison, faits par exemple de vinaigre blanc, d'huile d'olive ou de mayonnaise, qui s'avèrent peu efficaces, ou encore - cela va de soi - les produits anti-parasitaires destinés aux animaux de compagnie.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES