Publicité

QUESTION D'ACTU

Etude épidémiologiste

Les poux n'ont pas attendu la rentrée scolaire

Les parents ne devraient pas attendre la rentrée scolaire pour s'armer de peignes et de shampoing anti-poux. En effet, le pic épidémique a lieu cette semaine, selon une étude de Celtipharm.  

Les poux n'ont pas attendu la rentrée scolaire DURAND FLORENCE/SIPA

  • Publié 27.08.2014 à 09h32
  • |
  • |
  • |
  • |


 Les poux : un cauchemar que les parents connaissent bien. En effet, le terrain de jeu favori de ce parasite du cheveu est la tête des enfants. Parfois difficiles à éliminer, les poux sont très contagieux et l’épidémie est au rendez-vous chaque année. Mais contrairement à ce que l’on pourrait penser, celle-ci commence durant la période estivale et non à la rentrée scolaire, selon une étude réalisée par Vincent Auvigne en partenariat avec l’entreprise Celtipharm.

Zones à risques
Cet épidémiologiste a répertorié les achats de produits anti-poux dans 4.600 pharmacies françaises (voir cartographie). Il s’est rendu compte que la vente augmentait particulièrement en période estivale. « Cette année, comme les autres années, l’épidémie a débuté à la fin du mois de juin. Elle s’est d’abord répandue dans l’ouest et le sud de la France, et est désormais en passe de s’étendre à tout le pays », explique Vincent Auvigne. Le pic de l'épidémie a généralement lieu au retour des vacances, la semaine précédant la rentrée.


Les poux sont des parasites qui s’accrochent aux poils et se nourrissent de sang humain. Ils sont incapables de voler ou de sauter, mais se déplacent rapidement et peuvent ainsi passer de tête en tête. Les zones à risques sont principalement liée aux vacances estivales : piscines, colonies, centres aérés, campings, parc à thèmes. «  Il y a d’importants brassages de population dans ces endroits, surtout durant l’été », précise Vincent Auvigne. Mais l’épidémiologiste met aussi le manque de vigilance des parents en cause.

 

Ecoutez l’épidémiologiste Vincent Auvigne, consultant pour Celtipharm, «  les premières zones touchées par l’épidémie de poux durant l’été sont les régions touristiques…»



Des gestes de précaution
Shampoing, peignes.. plusieurs méthodes permettent de se débarrasser des poux. En revanche, il n’ existe aucun traitement spécifique préventif. Cependant, plusieurs gestes peuvent aider à prévoir leur arrivée. Avant les vacances d'été, mais aussi tout au long de l'année scolaire, inspectez régulièrement la tête de vos enfants. Expliquez leur ce que sont les poux et leur mode de transmission en leur demandant d’éviter de coller leur tête à celle des autres enfants. Evitez aussi d’échanger tout objets susceptibles d’être en contact direct avec les cheveux (brosses, serviettes, bonnets, foulards, pinces à cheveux.) Il est également conseillé d'attacher les cheveux longs pour éviter le risque de contamination.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité