Publicité

QUESTION D'ACTU

Casse-tête familial

Poux : des produits souvent chers et inefficaces

Qui sont ces poux, insectes peu attachants, pourtant très attachés à nos cheveux ? Ce sont en effet des insectes parasites, buveurs de sang, qui nous prennent la tête depuis des milliers d'années et dont nous ne sommes pas près de nous débarrasser… petits et grands!  

Poux : des produits souvent chers et inefficaces STUDIOGRANDOUEST

  • Publié 13.03.2018 à 10h23
  • |
  • Mise à jour le 13.03.2018 à 15h48
  • |
  • |
  • |


Les poux sont incapables de vivre seuls dans la nature, et se retrouvent d'ailleurs chez la plupart des animaux...  Ils ne volent pas plus qu’ils ne sautent, mais ils s'accrochent au moindre cheveux qui passe car ils sont munis de grandes pinces, capables de saisir l'extrémité du 1er cheveu qui viendrait à les effleurer. 

Conséquence pratique : ils se transmettent toujours par un contact

  • Direct de tête à tête, ...
  • Mais aussi, par l'échange de brosses à cheveux, ou de bonnet ...

C'est pour cette raison que les enfants sont régulièrement infestés : 1 enfant sur 2 attrapera des poux, le plus souvent vers l'âge de 7 ans. Si les adultes avaient les mêmes comportements, ils auraient tout autant de poux ! Ceux-ci frappent toute l’année mais les risques augmentent avec les colonies de vacances et la rentrée des classes.

Ça démange.

Les 1ers signes qui doivent alerter sont les démangeaisons ! Les poux se nourrissent de sang, et piquent 3 à 4 fois par jour pour leurs repas. Ces piqures répétées entrainent des démangeaisons importantes.

Pour en avoir le cœur net, c’est simple : il suffit de peigner la chevelure, avec un peigne anti-poux, au-dessus d'une surface blanche, le lavabo, ou une grande feuille de papier. Les poux se distingueront facilement une fois détachés des cheveux, mais attention, ils ne sont pas plus gros qu'une tête d'épingle ! Pour ne pas confondre pas avec des pellicules, observez les bien, vous les verrez se déplacer. Une petite loupe vous sera de grand renfort. 

Pour confirmer le diagnostic, la présence d'UN seul pou vivant est suffisante. 

Attention, les poux fuient la lumière ! Ils se cachent dans les cheveux bien fournis et, sont difficiles à trouver. Mais ils ont des lieux de prédilection : la nuque et derrière les oreilles, là où il fait chaud. Pourquoi ? Parce c'est là que les femelles vont pondre leur œuf : les lentes. La vitesse de contamination est frénétique, une femelle : c'est 300 œufs !

L'observation de lentes encore collées aux cheveux n'est pas un critère fiable, surtout si elles sont à une distance de plusieurs cm du cuir chevelu. C'est souvent la trace d'une ancienne infestation, dont il ne faudra plus se préoccuper

Surtout pas une question d’hygiène !

Cheveux propres ou sales… Aucune différence ! Les tests en laboratoire démontrent d'une façon surprenante que les poux préfèrent les cheveux bien propres car c’est plus facile pour y grimper) 

Contagieux n’est pas le bon mot… mais les poux se transmettent facilement par contact. Il faudra, aussi, dans tous les cas, contrôler, toute la famille ! 

Le plus important est de “dédramatiser"

Il ne faut pas laisser les enfants culpabiliser...Et ça marche ! La ville de Tours a instauré des jeux à l'école sur ce sujet. Résultat, moins de 2% des enfants ont des poux, contrairement à la moyenne Nationale proche de 10%.

Il faut expliquez aux enfants :

  • De ne plus se coller la tête dans les cheveux des autres en jouant,
  • De ne pas échanger les brosses ou bonnets,

Et pour les filles : attacher les cheveux longs, surtout en période à risque, c'est-à-dire : pendant les colonies de vacances et à la rentrée des classes

Surtout pas de remèdes de grand-mère

Les poux ne s’en iront pas tous seuls et surtout, il faut traiter rapidement une infestation : rappelons qu'une SEULE femelle pond 300 œufs, ... qui, une dizaine de jours après éclosions, donneront des poux adultes se reproduisant à leurs tours !

Evitez surtout les remèdes de grands-mères... La mayonnaise ne marche pas. Les Huiles Essentielles concentrées qui en revanche  peuvent être toxiques pour votre enfant. 

Des expériences récentes montrent que les poux survivent à tous les shampoings ordinaires, la piscine, le sauna, le froid extrême ... Ils résistent à tout ! ... et sont même encore vivants après un passage en machine à laver à 50°C ! Un conseil, lavez votre linge de maison à 60°C. Et tout ce qui ne passe pas en machine devra être isolé dans un sac plastique, pendant 3 jours, avec un anti-poux efficace.

Toujours traiter

Il y a 2 ans, des chercheurs américains tiraient le signal d’alarme : aux États-Unis, la quasi-totalité des poux de tête étaient résistants aux traitement conventionnels ! Aujourd'hui, c'est le cas partout, sur toute la planète ! Les insecticides neurotoxiques, traitements de référence depuis plus 70 ans, sont devenus inefficaces

Les anciens produits neurotoxiques sont donc remplacés par des produits à base d'huile (huile de coco ou huile de silicone, selon les marques), visant à étouffer les parasites. Mais ces huiles ne sont efficaces qu'à 70% en moyenne ... c'est à dire qu'un 1 enfant sur 4 ne sera pas guérit, ... est sera source, immanquablement, de nouvelles contaminations dans l'entourage...

Pour traiter efficacement un enfant, il faut donc viser large : les écoles devraient par exemple, instaurer une "journée poux", pendant laquelle tous les enfants atteints seraient traités simultanément. C'est le seul moyen d'enrayer les épidémies. Pour cette même raison, une famille doit être entièrement contrôlée et, si nécessaire

Trois produits sur quatre inefficaces

Il faut traiter le jour même, avec un produit adapté. De nombreux produits existent aujourd'hui. Tous ne se valent pas.  Les parents dépensent trois fois plus que ce qu'ils devraient en produits anti-poux, selon l'association Familles Rurales, qui rappelle que deux tiers des traitements ne sont pas efficaces à 100%.

Une autre étude réalisée en France, a testé 21 produits anti-poux en laboratoire ... et les résultats sont alarmants : seulement 6 sont efficaces (1) ! Ce qui veut dire que les 3 quarts des produits vendus aujourd'hui ... n'éliminent pas les poux !

Un conseil : Parlez des poux sans crainte et, ... n’hésitez pas à demander conseil à votre Pharmacien.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité