Publicité

QUESTION D'ACTU

Produit vétérinaire

Fipronil : des parents utilisent le pesticide pour éliminer les poux de leurs enfants

Un traitement antipuce pour animaux est utilisé comme anti-poux. Or, ce produit peut se révéler toxique pour les bambins. 

Fipronil : des parents utilisent le pesticide pour éliminer les poux de leurs enfants AndreyPopov/Epictura

  • Publié 19.08.2017 à 19h26
  • |
  • |
  • |
  • |


Alors que le fipronil a fait couler beaucoup d'encre après le scandale des oeufs contaminés, le site de l'Obs révèle la tendance de certains parents à se servir d'un antiparasite contenant la même molécule pour se débarrasser des poux qui colonisent la tête de leurs enfants. "En désespoir de cause j’ai mis ce produit ... radical ", écrit Loulouz sur le forum en ligne Rescue. "Une seule application a suffi. Mes enfants n'ont plus jamais eu de poux. Quand une épidémie de poux se déclare à l'école, j'applique le produit en prévention", écrit une autre maman sur le forum de Onmeda.fr.

Normalement destiné à faire disparaître les puces des poils de chien et de chat, le spray antipuce appelé Frontline présente une composition puissante et efficace, mais aussi potentiellement nocive pour l'humain. En 2014, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) indiquait d'ailleurs clairement dans un communiqué qu'un produit vétérinaire ne peut être utilisé sur un humain en aucun cas, et encore moins sur un enfant. 

"Suite à un nouveau signalement de l’utilisation de produits vétérinaires pour traiter les poux des enfants, l'Anses souhaite rappeler qu'un traitement antiparasitaire, insecticide ou acaricide destiné aux animaux de compagnie ne doit en aucun cas être administré à un humain, a fortiori à un enfant". 

Vomissements, irritations, problèmes neurologiques…

Si le phénomène n'est pas nouveau, il n'en demeure d'ailleurs pas moins inquiétant. En effet, plusieurs centres antipoison ont rapporté de nombreuses intoxications suite à l'utilisation du Frontline sur un humain : vomissements, irritations…et même parfois des problèmes neurologiques, rapporte l'Obs.

Cependant, même si vous n'utilisez pas le Frontline sur vos enfants, le danger n'est pas minime si vous avez un chien ou un chat à la maison et que vous lui administrez le produit. En effet, une expérience menée par l'Obs en 2015 a indiqué la présence de Fipronil, perturbateur endocrinien, dans 63 mèches de cheveux d'enfants âgés de moins de 12 ans.

Ces derniers avaient inhalé du fipronil en jouant avec leur animal de compagnie. Il est donc important que les parents veillent à ce que leurs enfants ne soient pas en contact avec un animal si celui-ci vient d'être traité.

100 fois plus de fipronil que dans les oeufs contaminés

En comparaison avec l'affaire des oeufs contaminés, le Frontline contiendrait 100 fois plus de fipronil. Selon l'ANSES, seules des doses ingérées en grande quantité pourraient s'avérer toxiques pour l'homme : "les rares observations de convulsions relevées dans la littérature internationale sont liées à des ingestions de grandes quantités de ce type de produits." Ce serait donc potentiellement le cas avec ce produit. 

Mais que les parents à bout de nerfs se rassurent : il existe des solutions efficaces pour traiter les poux. Un nouveau traitement a récemment été mis à disposition. Par ailleurs, les produits contenant un activateur à l'actizoryte seraient plus simples d'utilisation et garantiraient ainsi une meilleure efficacité.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !
Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité