Publicité

QUESTION D'ACTU

Perturbateurs endocriniens ?

Attention aux huiles essentielles de lavande et d’arbre à thé contre les poux

Ce n’est pas grave d’avoir des poux. C’est d’abord juste désagréable et, surtout, ces parasites doivent être éliminés, car ils sont susceptibles de transmettre des maladies infectieuses plus embêtantes. Mais attention ! Certains produits seraient des perturbateurs endocriniens…  

Attention aux huiles essentielles de lavande et d’arbre à thé contre les poux ©123RF-Jovan Mandic

  • Publié 28.11.2017 à 12h16
  • |
  • |
  • |
  • |


C’est l’excellent magazine 60 millions de consommateurs qui le révèle : parmi les produits censés traiter les poux et que l’on trouve en quantité en pharmacie, la vedette va aux huiles essentielles. Or il en existe deux, très populaires, à base de lavande et d’arbre à thé, qui pourraient bien être des perturbateurs endocriniens. Ces perturbateurs sont à l’origine d’un vaste scandale sanitaire mondial. Ils représentent une vaste famille tentaculaire de produits, dont on pense qu’ils jouent avec nos hormones, notre métabolisme et notre reproduction.

L’attaque est donc sévère contre ces produits qui se retrouvent sur la tête de centaines de milliers d’enfants.

Un bulletin d’information intitulé « Alerte : intoxications aux huiles essentielles », dans lequel sont présentés des exemples préoccupants, publié par le centre anti poison de Lille, est à l’origine de l’enquête de 60 millions de consommateurs.

http://www.60millions-mag.com/2017/11/24/produits-antipoux-soupcons-sur-les-huiles-essentielles-11458

Alors prudence…

La plupart des parents d’écoliers ou de plus petits à la crèche connaissent bien ce parasite qui s’attrape en communauté et par contact direct : la literie, les vêtements, les transports en commun et surtout l’école.

La famille des poux compte trois membres :

Les poux de tête, fréquents en milieu scolaire ; ce sont ceux de nos petites têtes d’ange. Les poux de corps qui évoluent entre la peau, les vêtements et la literie ; et puis ceux que l’on n'attrape pas à l’école – du moins je l’espère – : les poux de pubis, qui répondent aux jolis noms bien connus de morpions ! Et qui, eux, ne s’attrapent pas en jouant aux cartes mais se transmettent volontiers par contact sexuel.

Comment se débarrasser des poux ?

Se débarrasser des poux est parfois pour les mamans… un casse-tête. Il arrive en effet que certains traitements perdent de leur efficacité et il faut alors faire plusieurs tentatives pour en venir à bout.

Ce sont essentiellement des shampoings, quel que soit le type de pou, car les traitements médicaux sont locaux. Crèmes, shampoings et lotions anti-phtiriasiques  – c’est le nom de guerre – permettent de supprimer définitivement le parasite. Mais désormais, il ne faudra pas croire la publicité et bien demander au pharmacien de vous diriger vers des produits irréprochables…

Le peigne fin est un précieux auxiliaire pour éliminer une partie des lentes, c’est ainsi que s’appellent les œufs, et les parasites adultes.

La traque aux poux

Autrefois, on coupait les cheveux très court. C’est vrai que les cheveux longs font évidemment la joie des poux. Mais ce n’est plus la peine en effet de raser les cheveux très court. Il suffit de multiplier les shampoings ou lotions anti-poux, les démêlages au peigne fin, puis les rinçages avec un mélange d’eau et de vinaigre d’alcool.

Ensuite, la toilette du cuir chevelu se fera avec des shampoings doux afin de ne pas l'irriter davantage.

Il est recommandé de refaire un traitement au bout d'une semaine et de ne pas oublier de traiter les autres enfants de la famille.

Enfin, il faut passer les vêtements à la machine, sans oublier les casquettes, bonnets, foulards, les cols et capuches d’anorak. On doit aussi traiter la literie et les oreillers ! Et attention aux casques de moto, à désinfecter impérativement !

 

 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité