• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Détection

Covid-19 : un nouveau test pour identifier les patients à risque de forme grave

Un test pourrait permettre de détecter les patients à risque de développer une forme grave de la Covid-19. 

Covid-19 : un nouveau test pour identifier les patients à risque de forme grave gorodenkoff/iStock


  • Publié le 18.09.2022 à 16h02
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • 2.071 personnes ont été hospitalisées en France pour cause de Covid-19 au cours des sept derniers jours.
  • 149 personnes sont décédées de la Covid-19 à l’hôpital en France au cours des sept derniers jours.

224 personnes ont été hospitalisées en services de soins critiques au cours des sept derniers jours en France pour cause de Covid-19, selon Santé publique France. Mais ces formes graves pourraient bientôt être évitées grâce à un nouveau test, appelé CovGENE. Les résultats des essais de ce dispositif viennent d’être présentés dans la revue Frontiers in Immunology

Analyser les gènes dans le sang

Ce test pourrait permettre d’identifier les patients à risque de développer une forme grave de la Covid-19 et donc commencer en amont un traitement plus personnalisé. Lors des essais des scientifiques, le test aurait été précis dans 90% des cas.

La méthode utilisée par CovGENE est la suivante : il analyse les gènes exprimés dans le sang d'une personne pour déterminer si la Covid-19 peut évoluer en forme grave et engager son pronostic vital.

Cibler le profil immunitaire des patients

Nous avons fait beaucoup de progrès dans la prévention et le traitement de la Covid-19 au cours de ces deux dernières années, explique Alexandra Kadl, l’une des autrices de l’étude. Nous avons encore du mal à identifier les patients les plus à risque de maladie grave. Notre étude utilise une approche d'analyse génétique pour identifier un marqueur de cellule immunitaire, distincte des autres maladies respiratoires, qui est corrélée aux résultats les plus graves. Cela pourrait aider à évaluer le profil immunitaire des patients avec des tests facilement disponibles pour identifier ceux qui sont le plus à risque de faire une forme grave et qui pourraient donc bénéficier d'une surveillance plus étroite et de thérapies avancées pour faciliter leur rétablissement".

Réduire le nombre d’hospitalisations

Le laboratoire AMPEL Biosolutions, qui développe CovGENE, cherche désormais à s'associer à une société de tests de diagnostic ou à une société pharmaceutique pour commercialiser le produit sous la forme d'un test sanguin facilement réalisable.

"Maintenant que cette approche unique a été validée, nous attendons avec impatience son développement rapide en tant qu'outil de médecine de précision qui pourrait améliorer les chances des patients atteints de la Covid-19 et réduire le nombre d'hospitalisations, en particulier chez les patients plus vulnérables", indique Peter Lipsky, chercheur qui a participé à ces travaux.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES