• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Symptômes

La vaccination réduit le risque de Covid long

Les personnes ayant reçu deux doses de vaccin contre la Covid-19 ont moins de risque d’avoir des symptômes longs, en cas d’infection. 

La vaccination réduit le risque de Covid long solarseven/istock


  • Publié le 09.09.2022 à 16h41
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Le Covid long est caractérisé par la persistance de symptômes plus de quatre semaines après l’infection.
  • D’après une étude de Santé Publique France, 30% des personnes ayant été infectées par le virus présentent les critères d’un Covid long.
  • 20% d’entre elles présentaient toujours des symptômes 18 mois après l’infection.

La vaccination contre la Covid-19 protège des formes graves de la maladie, mais pas uniquement. D’après une étude de l’université israélienne de Bar-Ilan, les personnes ayant reçu deux doses ont moins de risque de développer une forme longue. Leurs résultats ont été publiés dans la revue Nature. 

Des symptômes moins fréquents 

Près de 3 500 adultes ont participé à l'étude, menée entre juillet et novembre 2021. Ils ont répondu à un questionnaire sur leur statut vaccinal et sur une éventuelle infection par la Covid-19. Plus de la moitié des participants a déclaré n’avoir jamais été infecté par le virus, et 951 ont affirmé l’avoir déjà été. Parmi ces personnes infectées, 67 % ont reçu au moins deux doses de vaccin. Les chercheurs ont comparé les individus vaccinés avec ceux non-vaccinés, en termes de symptômes post-infection.

Après avoir pris en compte des facteurs tels que l'âge et le temps écoulé entre l'infection et la réponse à l'enquête, ils ont constaté que la vaccination avec deux doses, ou plus, du vaccin Pfizer était associée à un risque réduit de symptômes post-Covid. Par exemple, les personnes vaccinées avaient un risque réduit de 62% de ressentir de la fatigue et/ou des faiblesses musculaires dans les semaines suivants l’infection. Le risque de maux de tête était abaissé de moitié, et celui de douleurs musculaires persistantes de 66%. D'autres symptômes fréquemment signalés, comme l'essoufflement, ont été réduits jusqu'à 80 %. "Huit des dix symptômes les plus fréquemment signalés ont été entre 50 et 80 % moins fréquents chez les personnes ayant reçu au moins deux doses de vaccin contre la Covid-19 par rapport à celles qui n'en ayant reçu aucune", ajoutent les auteurs.

D’autres études à venir 

"Nous ne comprenons pas entièrement ce qui se passe dans les mois et les années qui suivent l’infection par la Covid-19 en termes de santé et de bien-être physiques et mentaux, rappelle l'auteur principal de l'étude, le professeur Michael Edelstein, de la faculté Azrieli de Bar-Ilan. Comme les formes longues de la Covid-19 semblent affecter beaucoup de personnes, il était important pour nous de vérifier si les vaccins pouvaient aider à atténuer les symptômes." Si les résultats de cette étude prouvent l’intérêt de la vaccination contre ces symptômes longs, les chercheurs comptent poursuivre leurs travaux sur les formes longues de la maladie. Ils souhaitent obtenir davantage d’informations sur la vaccination et ses différents impacts : sur la qualité de vie, sur les différents variants du virus et sur les formes longues. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES