• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Parents

Un lien établi entre les troubles de la personnalité chez la mère et l'attachement des adolescents

Les symptômes de troubles de la personnalité chez les mères ont un impact sur leurs enfants, qui peuvent ne pas se sentir réconfortés par la présence de leurs parents ou de la personne qui s'occupe d'eux.

Un lien établi entre les troubles de la personnalité chez la mère et l'attachement des adolescents Prostock-Studio/iStock


  • Publié le 19.08.2022 à 15h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Il existe 10 types de troubles de la personnalité.
  • La psychothérapie peut aider les patients à modifier leurs comportements socialement indésirables.

Il n'est pas surprenant que les mères exercent une réelle influence sur leurs enfants. Mais qu'en est-il des mères qui présentent des symptômes de troubles de la personnalité, comme des difficultés à s'entendre avec les autres ? C’est la question que se sont posés des chercheurs de l’université de Houston (États-Unis). Pour y répondre, ils ont décidé de réaliser une étude publiée dans la revue Borderline Personality Disorder and Emotion Dysregulation.

Dans ces travaux, les scientifiques ont "examiné une variable parentale pertinente : les problèmes interpersonnels de la mère. Il a été démontré que les problèmes interpersonnels, une caractéristique clé des troubles de la personnalité, étaient associés à un attachement inadapté chez l'adulte dans les relations proches ou romantiques. Cependant, les recherches n'ont pas analysé les liens avec l'attachement des enfants."

351 adolescents et leurs mères biologiques

Afin de mener à bien l’étude, l’équipe a recruté 351 adolescents, âgés de 15 ans en moyenne, hospitalisés en psychiatrie et leurs mères biologiques. Les mères ont été interrogées sur les comportements interpersonnels qu'elles trouvaient "difficiles à avoir" (par exemple, "j'ai du mal à me sentir proche des autres") ou "qu'elles avaient en permanence" (par exemple, "j'essaie trop de plaire aux autres").

Les adolescents ont été évalués sur leur capacité à décrire leurs expériences d'attachement de manière cohérente et à réfléchir à ces expériences et à leur impact sur eux. Les auteurs ont également examiné si le fait que les mères se souvenaient des liens d'attachement avec leur propre mère permettait d'expliquer la relation avec leurs enfants.

Pour rappel, idéalement, chaque enfant devrait développer un "attachement sûr". Cela signifie qu'il se sent à l'aise ou réconforté par la présence de ses parents ou de la personne qui s'occupe de lui. De précédentes recherches ont montré que l'"attachement insécurisant" était associé à la dépression, à l'anxiété, à la délinquance, aux problèmes de toxicomanie et à une moins bonne compétence sociale chez les enfants.

"La transmission d'un attachement est entravée"

D’après les résultats, les problèmes interpersonnels de la mère étaient associés à un "attachement insécurisant" chez les adolescents. "Lorsque les mères ont des difficultés dans leurs propres relations interpersonnelles, la transmission d'un attachement sûr et d'un fonctionnement relationnel sain à leur progéniture semble être entravée", a déclaré Carla Sharp, auteure des travaux, dans un communiqué.

Selon les auteurs, les problèmes interpersonnels de la mère étaient indirectement liés à la sécurité de l'attachement de l'adolescent par le biais du souvenir des soins maternels de la mère. Désormais, ils veulent examiner de plus près les mécanismes du risque intergénérationnel afin d'adapter les interventions visant à améliorer les relations parents-enfants et l'attachement.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES